vendredi 20 décembre 2013

¤ Ca finit comme ça, de Kathleen MacMahon ¤

Résumé :
A l'automne 2008, sur la côte dublinoise, Addie tente de donner du sens à sa vie tout en s'efforçant de prendre soin de son père acariâtre. La rencontre avec Bruno, qui a quitté son Amérique natale pour rechercher les racines de sa famille, bouleverse son univers fragile. Alors que rien ne semblait les rapprocher, Bruno et Addie vont vivre une merveilleuse idylle. Jusqu'à ce qu'une terrible nouvelle les mette à l'épreuve...
Imprégné du charme irlandais, Ca finit comme ça est une histoire d'amour inoubliable, au dénouement inattendu.
 
 
 
 
 

- Broché : 394 pages
- Editeur :
JC Lattès

- Paru le : 30 octobre 2013
- Collection :
Petite collection Lattès

 
Mon avis :

Je tiens à remercier mon contact des  Editions JC Lattès pour cet envoi surprise, un livre que je n'aurais pas forcément lu de moi-même. Je suis donc partie à la recherche d'un peu d'humanité familiale en Irlande !

Ici nous suivons principalement Addie, une femme de trente-huit ans, qui se cherche un peu tant professionnellement que sentimentalement. Elle adore par-dessus tout la natation et pratique ce sport dès qu'elle en a l'occasion ce qui lui permet de s'évader et de ne plus penser à tous ses soucis. Depuis peu elle a pris une petite chienne avec qui elle partage son quotidien, elle est très présente dans la vie d'Addie et a un rôle majeur sur son moral. Elle se retrouve « coincée » pour une durée indéterminée dans la maison familiale avec son père dont elle a la charge le temps qu'il se remette de sa mésaventure et que ses deux plâtres aux poignets soient enlevés. Pour ce chirurgien au caractère bien trempé ce n'est pas facile d'accepter d'être à la charge de quelqu'un et encore moins de sa propre fille, cela fait partie des nombreuses humiliations qu'il subie en ce moment. En parallèle on suit Bruno, américain d'une cinquantaine d'année qui débarque dans son Irlande natale, promesse qu'il avait fait à son père sur son lit de mort des années auparavant. Bruno est à la recherche de ses origines et plus précisément de ses ancêtres éloignés ou non. Le destin va donc les réunir, deux cousins éloignés attirés l'un par l'autre d'une drôle de manière puisque l'amour fou ne transpire pas par tout leurs pores. J'ai trouvé cela un peu décevant, car je m'attendais a une bien belle histoire d'amour tout deux à la conquête de leur arbre généalogique.

On suit par intermittence, la grande sœur d’Addie avec sa nombreuse famille et son mari aimant, j’ai trouvé cette dernière égoïste par bien des côtés d’ailleurs. Car quand le malheur frappe à leur porte elle se soucie un peu trop de ce qu’elle va devenir, c’est une drôle de façon de montrer ses sentiments je trouve. En fait c’est une histoire assez banale, une famille pleine de secrets que l’on découvre peu à peu à travers eux, avec énormément de non-dits ce qui m’a un peu agacé…

On s'installe dans une sorte de routine, une fois la relation Addie/Bruno posée, on se balade sur la côte irlandaise avec la petite chienne, on va nager un peu, on s'occupe du papa d'Addie et on découvre petit à petit dans quelle situation il s'est mis. On écoute Bruno déblatérer sur la politique et sur la possible élection d'Obama, ainsi que ses incessantes recherches pour remplir son arbre généalogique. Rien de bien folichon, j'avoue que cette lecture a été une véritable déception, je me suis très souvent ennuyée et je me suis demandée ce qu'était le but de tout ceci. Il ne se passe rien, les personnes sont peu attachants, ils sont chacun ancrés dans leur petite vie avec leur souci plus ou moins futile et c'est seulement quand la maladie frappe qu'on découvre les vrais visages des personnes qui nous entourent. Mais, ils n'en deviennent pas pour autant plus attachant, à par Addie qui est le personnage phare de cette histoire. Je me suis sentie proche d'elle par certains côtés notamment avec sa passion pour la natation, malheureusement je ne pratique pas ce sport aussi souvent et spontanément qu'elle. Elle est très touchante et quelque part sa tristesse et sa mélancolie ont fait que je l'ai un peu prise en pitié. En revanche, son indépendance face à Bruno et à ce qu'elle vit personnellement m'ont un peu dépassé, car certaines de ses décisions m'ont paru injuste. Elle croit avoir les pleins pouvoirs en réagissant comme cela, moi ça m'a surtout rendu triste. J'ai d'ailleurs versé ma petite larme à la fin.

En somme, une histoire quelconque et sans grand intérêt à mon sens. A moins que je ne l’ai lu trop tôt pour en savourer pleinement son contenu…

Ma petite note : 

Merci encore à eux :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...