vendredi 28 mars 2014

¤ C'est pas grave, de Jo Hoestlandt ¤

Résumé :

C'est pas grave
de s'engueuler avec sa mère.

C'est pas grave
de se faire larguer par son mec.
C'est pas grave
un père absent.

C'est pas grave
d'être trahie par sa meilleure amie.
C'est pas grave
d'en pincer pour son prof.


C'est pas grave tout ça...

C'est pas grave, peut-être.
Mais Chloé est en colère, alors elle balance tout.
Faut que ça sorte.
Et puis un coup de gueule,
c'est pas grave.
 
- Editeur : Editions Milan
- Collection : Macadam
- Paru le : 22 janvier 2014
- Relié:
122 pages

 
Mon avis :

Je remercie les Editions Milan pour ce petit retour en enfance. La couverture m'a sauté aux yeux t'en elle est jolie et originale et la quatrième de couverture m'a rappelé quelques souvenirs... Alors, je me suis dit pourquoi pas ? Jusque là je partais plutôt confiante et pourtant c'est une petite déception.

Nous sommes ici dans la peau de Chloé, 15 ans en pleine crise d'adolescence et qui a un besoin impérieux de faire savoir son mécontentement à ses proches et pourquoi pas à la terre entière tant qu'on y est. C'est clair qu'avec un père qui l'a abandonné elle et sa mère, un premier petit copain qui préfère fricoter avec sa meilleure amie et une mère toujours à côté de la plaque, la pauvre se sent un peu perdue et seule pour affronter tous ses petits tracas qui avec le recul nous semblent bien insignifiants. Mais fort heureusement elle a la chance d'avoir une grand-mère en or, qui radote légèrement, mais qui aime sincèrement sa petite fille et surtout qui est toujours de bon conseil avec des petites anecdotes toujours bien placées pour lui faire comprendre certaines choses. Je me suis très vite prise d'affection pour cette dernière d'ailleurs et j'aurais rêvé en avoir une aussi aimante et attentionnée. Du coup j'en ai inconsciemment voulu à Chloe de ne pas voir la chance qu'elle avait. Car l'absence d'un père ou la trahison d'un premier petit copain ou d'une meilleure amie n'est pas dramatique en soit. Il ne faut pas oublier que tout n'est jamais noir ou blanc.

Je pense que j'ai abordé ce roman avec trop de recul et de ce fait je n'ai pas réussi à pleinement l'apprécier. En revanche, j'ai beaucoup apprécié que Chloé sache autant se plaindre que montrer un autre masque de sa personnalité aux autres celui de « T'en fais pas pour moi ! Parce que moi, même quand ça va pas, ça va quand même ! Je suis comme ça. » Et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié, car elle ne fait pas que pousser un grand coup de gueule, elle sait aussi nous montrer sa force. Donc vous comprendrez très vite que je suis partagée de sentiments contradictoires avec ce roman, j'ai autant aimé que non. Les façons de penser de Chloé m'ont parfois laissé perplexe, j'ai eu du mal à la suivre et à la comprendre. Mais, en même temps je crois que nous sommes tous passés par là. Les petites guéguerres entre élèves, la rébellion sur l'autorité des parents, les grands rêves souvent surréalistes...

En parlant de rêve, j'ai particulièrement adoré la partie où Chloé imagine sa vie de manière si parfaite et égoïste qu'on se souvient très vite que l'adolescence c'est un peu ça, la découverte de notre propre nombril, l'invisibilité du reste du monde et une incompréhension totale de quiconque ne sera pas d'accord avec nous ! Cela dit, elle a quand même la chance d'avoir un prof d'histoire hyper sexy pour lui donner assez envie d'étudier son cours. Donc tout n'est pas perdu, notre petite Chloé est simplement dans une mauvaise étape de sa vie. Et pour tout dire je l'ai autant adoré que détesté, son caractère bien trempé peut-être très irritant, mais elle garde la force et le courage de dire ce qu'elle pense et de se défendre sans hésitation, je ne suis pas sûre que j'en aurais fait autant... Elle se dit souvent perdue et seule, mais on voit très bien qu'elle a quand même confiance en elle et de profonds sentiments pour sa famille quoi qu'elle en dise.

En somme j'ai passé un très court moment en sa compagnie, qui n'était pas totalement désagréable, mais qui m'a suffi amplement. Car aussi court que fut ce roman, j'y ai quand même décelé quelques longueurs qui m'ont fait lever les yeux au ciel. Ce n'est certes pas un livre que je vous conseillerais de prime abord, mais faites vous quand même votre propre avis, vous pourriez être surpris.


Ma petite note

Merci encore à eux :

3 commentaires:

  1. Eh ben, en effet tu as rès mitigée :s La couv' m'avait tapé dans l'oeil, le résumé aussi un peu mais là je ne sait trop quoi en penser en te lisant :s

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la couverture, mais je ne pense pas le tenter (ma PAL saute de joie hihihi). J'ai eu une grosse pensée pour toi, ma Sook', le dernier Sophie Jomain que tu es en train de lire
    vient de rejoindre ma PAL, tu m'as donné envie de le découvrir ;-) 


     


    Gros bisousssssss !!! 

    RépondreSupprimer
  3. Mdrrrr je comprends ! Et c'est vrai que la couv' est superbe comme tous les livres de cette collection de toute façon.


    Merci c'est gentils :) et je l'ai fini vendredi matin hein... Un gros coup de coeur !


    Bisous

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...