mercredi 30 avril 2014

¤ Syrli, Tome 1, de Meagan Spooner ¤

Résumé :
Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents... Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l'humanité ne tient qu'à un fil. Une seule ville a réchappé de la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d'énergie. Pour fonctionner, elle est alimentée par l'énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers : les renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d'être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue : la fuite.
La traque peut commencer...
 
 
 

- Editeur : Milan
- Collection : Macadam
- Sortie : 16 janvier 2013
- Pages : 407



Mon avis :

Je remercie les Editions Milan pour cette découverte aussi riche que déstabilisante. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce premier tome, étant restée complètement fermée aux autres avis, néanmoins je ne pensais pas les rejoindre...

Ici nous sommes dans une dystopie jeunesse un peu différente de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent, bien que certains points restent quand même propres à ce genre. On se retrouve dans la peau de Syrli Ainsley, une jeune adolescente qui tente de s'introduire dans son ancienne école afin de découvrir avant tout le monde les noms des personnes qui seront appelées pour la « récolte » qui est nécessaire chaque année, pour le bon fonctionnement de leur dôme magique. Après les grandes guerres qui ont ravagé le monde, les voilà seuls rescapés encore en vie et protégés dans cette bulle de pouvoir. On ne tarde pas à comprendre que les choses ne sont pas ce que l'on veut bien nous faire croire. Syrli est spéciale, elle fait partie d'une race de personnes depuis longtemps disparue et qui est en grand danger si elle reste dans sa ville natale. Elle n'a jamais vu le ciel et pourtant si elle veut survivre elle va devoir affronter le monde extérieur en traversant les parois du dôme et en se débrouillant seule comme elle le pourra. Malgré les nombreuses mises en gardes sur les dangers et les créatures qui peuplent l'extérieur. Son objectif premier : trouver une ville, un endroit, n'importe quoi où elle pourrait se sentir en sécurité avec d'autres personnes comme elle, car elle en est convaincue il en existe encore pleins d'autres qui ont survécu. Et en parallèle elle garde espoir de marcher sur les pas de son frère, Basil, depuis longtemps disparu dans l'immensité du monde.

J'ai eu énormément de mal à imaginer les lieux, l'univers et son fonctionnement qui est quand même très riche. On a des informations en bric à brac et c'est très déstabilisant de s'y retrouver et de tout comprendre, de prime abord. Syrli ne m'a pas plus attendri que cela, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher ne serait-ce qu'un petit peu et à me sentir concernée par ce qu'elle vivait. Et puis au fil des pages cela s'est fait tout seul, en même temps on n'a pas trop le choix étant donné que la majeure partie du livre se résume à ses monologues intérieurs que j'ai trouvé vraiment très longs. Puis ayant persévéré un peu, je tente de m'impliquer un peu plus dans l'histoire, avec un peu plus d'envie, mais ma curiosité n'a pas été très affutée. C'est seulement durant les 130 dernières pages qu'on a de l'action ENFIN ! On découvre un autre peuple abrité par une forêt de fer dont j'ai adoré l'idée. On commence à se détendre et à se dire que tout va aller pour le mieux, on cherche des réponses avec Syrli et quand enfin cela arrive j'ai été captivée pour une trop courte durée...

Dommage que le plus gros de l'action et de l'intérêt de l'histoire arrive seulement à la fin. Le rythme n'est pas du tout soutenu et on se demande vraiment où on va et quel est l'intérêt de tout ça. C'est une petite déception pour moi, car je n'ai pas été plus transportée que ça. De plus les difficultés à imaginer l'univers n'aident pas non plus pour avancer et en savoir plus. Cela dit, l'idée de la magie qui anime les machines, les renouvelables et les diverses créatures autrefois humaines qui entourent ce nouveau monde est très originale et intrigante. Contrairement aux apparences et à ce que mon avis peut transmettre j'ai enchaîné avec la suite, par simple curiosité tout en ayant une pointe d'appréhension sur le retour des monologues intérieurs...

En somme j'ai eu l'impression de faire les montagnes russes durant ma lecture, c'est intrigant, essoufflant, avant de retomber comme un soufflé pour enfin remonter sur une note positive : les réponses à certaines questions et le voile levé sur des trahisons et des secrets pas encore connu même par leur propriétaire !

Je vous laisse vous faire votre propre avis sur ce début de trilogie qui est sympa, sans plus, les longueurs peuvent en freiner plus d'un, mais je vous conseille quand même de vous faire votre propre avis, on ne sait jamais.


Ma petite note : 

Merci encore à eux :

2 commentaires:

  1. Je suis de ton avis concernant les monologues de Syrli qui sont vite trop longs et lourds à la lecture. J'avoue que moi qui m'attendais à une lecture soft et tranquille, me suis trompée lol


    Je ne sais pas toi, mais même si j'ai bien aimé l'univers et tout ce qu'a imaginé l'auteure, j'ai eu du mal à m'imaginer à quoi pouvaient ressembler les renouvelables, surtout la femme accrochée
    (toute cette scène, j'ai eu du mal à la visualiser lol)


    Mais sinon moi j'ai adoré, et le tome 2 m'attend sagement dans ma PAL lol

    RépondreSupprimer
  2. Oups... Je viens seulement de consulté mes com' (comme ils se font très rare, j'ai perdu l'habitude de regardé XD).


    Je suis totalement d'accord avec toi ! Oui j'ai aussi eu du mal à la visualiser. Je trouve que le vocabulaire et la tournure des phrases de l'auteure est compliqué. Pas fluide du tout et surtout
    pas visuel c'est dommage :(


    Moi j'ai fini le second tome en début de semaine et il m'a tenu 15 jours, beaucoup de mal aussi avec ce tome !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...