lundi 12 mai 2014

¤ Syrli, Tome 2 : Le peuple de l'Ombre, de Meagan Spooner ¤

Résumé :
Traquée.
Encore et toujours.
Par les hommes-ombres qui sèment la terreur et le chaos. Syrli n'a pas le choix, elle doit fuir. Mais elle est capturée par des hommes sortis de terre et amenée dans la ville de Léthé, où règne le tyran Prométhée. Une fois encore, Syrli n'a pas le choix : elle doit combattre. Et rejoindre la résistance.

Désormais, elle connait son destin : faire face à Prométhée.
 




- Editeur : Milan
- Collection : Macadam
- Sortie le : 8 janvier 2014
- Pages : 403

 
Mon avis :


Je remercie les Editions Milan pour m'avoir permis de poursuivre cette drôle d'aventure au côté de Syrli. Le premier tome ne m'a pas totalement convaincue et m'a même un peu ennuyée et malheureusement cette suite ne m'a pas non plu plus emballée que ça...

Comme dit dans ma chronique sur le tome précèdent, j'ai directement poursuivi l'aventure de cette saga avec ce second tome et même si ça bouge beaucoup plus, il n'en reste pas moins une seconde déception pour moi. Ici Syrli a pris un peu plus d'assurance et a quitté le bois de fer avec Nixe son pixie et son amie, Tansy, une renouvelable de son âge, que j'ai eu bien du mal à cerner au départ. Les voilà partis à l'aventure, toujours dans l'espoir de retrouver son frère, disparu depuis de nombreuses années maintenant. Elle tente par la même occasion de trouver un endroit sur où elles pourraient y vivre paisiblement avec d'autres personnes comme elles.
Mais comme toujours rien ne se passe comme prévu et elles ont beau être sur leurs gardes 24h/24 elles étaient loin de se douter de ce qui se tramait dans cette ville qui semble déserte de prime abord, mais qui renferme énormément d'humains, tous terrifiés à l'idée d'être dévorés par des monstres cannibales comme Oren à la nuit tombé... La chut de cette découverte m'a beaucoup surprise et j'ai eu un regain d'intérêt pour l'histoire, qui fût de court durée, car bien entendu le plus gros de l'histoire et des révélations en tout genres se situent sous la ville. Une ville où un certain Prométhée en est le chef ! Chef qui ne vaut pas mieux que les architectes de son ancienne ville.

J'ai apprécié la découverte de ce peuple de l'Ombre, avec son fonctionnement ainsi que l'identité du fameux Prométhée, mais dans un sens, je crois que je m'y attendais un peu. J'ai donc été surprise sans vraiment l'être. Ce peuple souterrain, ces résistants, tous des renouvelables qui tentent par tous les moyens de se protéger pour ne pas que l'on se serve d'eux en leur pompant leur magie est très intéressant, mais loin d'être prenant, car on s'installe un peu comme dans le tome un dans une sorte de routine que j'ai trouvé longue. Le fait qu'Oren soit de la partie en cours de route m'a beaucoup plus, car au final je crois que c'est le personnage que je préfère, il est loyal et sincère, un des seuls qui n'a pas tenté de se servir de Syrli, même si dans un sens il a besoin d'elle pour garder son humanité. Il m'a touché, de part son indépendance et sa capacité à se méfier de tout et de tout le monde, il est aussi loin d'être naïf comme Syrli par exemple...

Je n'ai pas réussi à me sentir à l'aise dans ce nouvel univers, très difficile à visualiser une nouvelle fois. La plume de l'auteure est compliquée et ne donne pas envie d'aller plus en avant dans l'histoire, on tourne les pages sans grand intérêt. Du moins c'est ce que j'ai ressenti. Une fois de plus je suis déçue de ne pas avoir plus accroché, car l'univers aussi complexe soit-il, il n'en est pas moins très original. Je pense que « l'aventure Syrli » s'arrête là pour moi, je ne vais pas m'acharner plus surtout que ce que compte faire Syrli par la suite ne m'emballe pas vraiment.

Pour résumer, une lecture très longue et difficile qui m'aura tenu près de quinze jours. Elle est certes intéressante et originale par certains côtés, mais pas suffisamment captivante pour que j'ai l'envie d'en connaître la toute fin. Je suis pourtant assez bon public mis à part avec les thrillers, je ressors donc de cette aventure la mine boudeuse.

Ma petite note : 

Merci encore à eux :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...