jeudi 12 février 2015

¤ D'un commun accord, de Sophie Jomain ¤

Résumé :
« Jane, que serais-tu prête à faire pour expier tes fautes ? »
Escroc, voleur, menteur, tricheur… Les adjectifs n’ont jamais manqué pour définir Martin Legrand. Égoïste, vénale, jalouse, sournoise, des épithètes qui ont toujours collé à la peau de Jane Stewart. Mais cette fois, elle est prête à se faire pardonner. Ils reprendront les choses là où ils les avaient laissées. Avant l'accident, avant que leur vie ne vole en éclats.
 
 
 

- Editeur : J'ai Lu (pour elle)
- Collection : Best, Semi-Poche
- Paru le : 14 janvier 2015
- Pages : 448

 
Mon avis :
Je remercie les Editions J'ai Lu pour cet envoi. Je suis ravie de pouvoir retrouver rapidement la plume de Sophie Jomain avec la suite de sa saga de romance contemporaine dont le premier tome, où nous suivions Gabi et Adrian, avait été un très gros coup de coeur. Je m'attendais à ce qu'ici il en soit de même et bien non malheureusement...

Nous suivons deux personnages secondaires que je n'ai pas particulièrement portés dans mon coeur dans le premier tome, mais je me suis dit que la plume enchanteresse de Sophie Jomain saurait avec brio me les faire adorer ! Et bien autant vous le dire de suite ce ne fut pas le cas ! Certes je les ai vus d'un meilleur œil, mais je n'ai pas réussi à être plus touchée que ça par eux deux. Elle, Jane, une brillante avocate américaine qui travaille dans un cabinet de renom qui n'est autre que celui de son très cher père, traite parfois quelques affaires avec Adrian De Bérail. Voilà comment nous l'avons connue de prime abord et ce que l'on connait d'elle n'est vraiment pas très flatteur. Elle est superficielle, fait très (trop) attention à son apparence, toujours tirée à quatre épingles, avec Louboutin, tenue impeccable, brushing et maquillage de même. Elle est réputée pour être une croqueuse d'hommes et avoir toujours tout ce qu'elle désire sans trop avoir à se battre pour. Quant à lui, Martin, cet ex archéologue et ancien collègue de Gabi, il trempe dans des histoires pas très nettes. Ils se sont donc connus par l'intermédiaire du couple et ce sont rapidement mis à entretenir une relation plus sulfureuse que sérieuse, mais un jour bien malgré eux leurs vies vont totalement basculer et se lier de façon permanente de bien des manières…

°•°• Il était hors de question qu'il faiblisse devant elle, devant son visage rosi par le plaisir, sa peau douce, ses lèvres charnues, ses magnifiques cheveux bouclés, ses jambes interminables et son regard si empreint d'affection à son égard. Nom de dieu ! Ne pouvait-elle pas rester la créature froide et égoïste qu'il avait connue ? •°•°

Après trois longues années sans se voir ni se parler, vivant chacun dans leur pays respectif, lui en France et elle aux Etats-Unis, ils vont se revoir le coeur lourd de reproches, de haine, d'amour, de ressentiment et de culpabilité. L'air entre nos deux protagonistes est chargé d'électricité et on n'a aucun mal à le sentir à travers les pages que l'on tourne à une vitesse folle sans vraiment s'en rendre compte. Martin est une vraie tête de mule qui va tout faire pour en faire baver à Jane qui a beaucoup changé et pas que physiquement, il faut croire que l'amour fait des miracles parfois. Je l'ai beaucoup plus prise en pitié que lui au final, malgré tout ce qu'il a vécu depuis à cause d'elle. Elle m'a vraiment beaucoup émue, mais aussi agacée, car j'aurais aimé que la glace soit brisée une bonne fois pour toute entre eux. Au lieu de cela ils se parlent à demi-mot, passent un marché vraiment malsain et ne se parlent pas, jamais ! Ce qui fait qu'on découvre petit à petit ce que l'un pense de l'autre, ce qu'ils ressentent sans vraiment formuler les choses telles qu'elles sont de vive voix ! Et cela m'a beaucoup trop frustrée, vers la fin je commençais sérieusement à me lasser de leur petit jeu et du côté têtu hallucinant dont fait preuve Martin. J'avais envie de le secouer un peu pour qu'il ouvre les yeux, bon sang !!! A côté de ça le sujet principal de ce roman n’a pas été traité plus en profondeur et c’est dommage car c’est pile ce que j'attendais avec impatience. Je voulais en connaître davantage et ce n'est pas arrivé. On aborde cela vaguement au début et puis plus rien. J'ai été doublement déçue avec ce second tome et je suis déçue d'avoir été déçue c'est simple !

En revanche, j'ai adoré les passages assez nombreux au final chez les De Bérail, Gabi et Adrian sont très heureux ensemble et on sent bien qu'ils sont un couple épanoui. J'ai pris plaisir à découvrir ce qu'ils sont devenus et la tournure qu'a pris leur relation et leur vie de couple, ils sont adorables ! J'ai aimé aussi les petits passages qui nous préparent tranquillement à ce qui va nous attendre dans le prochain tome, encore un sujet très sérieux va être traité et j'en ai mal au ventre par avance.


•°•° - Toutefois, te voilà prévenue pour la suite des événements, conclut-il. Si cet enfoiré pose les mains sur toi, il goûtera aux miennes. Tu peux en être certaine.
Jane redressa la nuque aussi dignement que possible et étira les lèvres d'un air qui lui disait rien qui vaille.
- Message reçu cinq sur cinq. J'espère qu'il te cassera toutes les dents.
°•°•

En somme j'en attendais tellement, confiante comme jamais que le coup de coeur pointerait le bout de son nez et bien non on en est loin. Tout n'est pas mauvais loin de là, j'attendais certaines choses qui ne sont pas venues et les nombreuses répétitions quant à l'indécision de Martin m'ont franchement lassée, ce qui est vraiment dommage... J'attends malgré tout la suite avec grande impatience surtout qu'Antoine est un personnage qui m'intrigue pas mal et la gentillesse ainsi que la bienveillance dont il a fait preuve avec Jane promet une suite sympathique à ses côtés ! Je vous recommande cependant ce second tome qui m’a permis de m’évader pleinement à travers cet univers et ces personnages atypiques.

Ma petite note : 

Merci encore à eux :



~ 15/24 ~




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...