jeudi 2 avril 2015

¤ Midnight, Texas Tome 1 : Simples mortels, passez votre chemin, de Charlaine Harris ¤

Résumé : 
On pourrait traverser la bourgade de Midnight sans la remarquer...

Mais c'est justement là que Manfred Bernardo, jeune médium extralucide, a décidé de s'installer pour trouver la tranquillité. Pourtant, l'endroit est peuplé d'êtres énigmatiques et inquiétants comme Fiji, la sorcière locale qui habite en face de chez lui et qui possède un chat  un peu étrange, ou encore son voisin Bobo Winthrop, qui tient un magasin de prêt sur gage. bien que Manfred trouve les habitants de Midnight plutôt accueillants, il découvre peu à peu que chacun cache biens des secrets...
 
 



- Editeur : J'ai Lu
- Collection : Darklight
- Paru le : 11 mars 2015
- Pages : 318
 
Mon avis : 
Je remercie les Editions J'ai Lu pour cet envoi qui m'aura permis de retrouver la plume d'une auteur que j'aime vraiment beaucoup : Charlaine Harris ! Bien que je n’aie pas encore découvert toutes ses sagas, je n'ai pas pu passer à côté de celle-ci qui m'intriguait beaucoup et qui, selon la quatrième de couverture, avait comme un petit goût de La Communauté du Sud dont je suis ultra fan. 

Ici nous suivons tour à tour Fiji, la sorcière locale qui vit de ses potions et de ses cours de sorcellerie qu'elle donne dans son petit chez soi à Midnight, Texas. A sa gauche il y a Bobo Winthrop et sa boutique d’antiquité, avec divers appartements qu'il loue au vampire local et à sa compagne dont on a un mal fou à savoir qui elle est ou ce qu'elle est, ainsi qu'au petit nouveau en ville : Manfred Bernardo qui vit de l'autre côté de la route, en face de chez elle. On va être principalement dans sa tête il me semble, ce qui change un peu de se retrouver dans la peau d'un jeune homme de vingt-trois ans, médium et légèrement escroc à ses heures perdues. Tout ce beau monde nous est présenté en long et en large au départ, en rentrant tellement dans les détails que j'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher pour ne pas tout mélanger. On comprend très vite qu'on est ici dans un trou paumé avec les « reclus » de la société, si l'on peut le dire ainsi, qui s'installent ici dans la tranquillité de cette petite bourgade où tout le monde se connaît, sans vraiment se connaître puisque les questions trop indiscrètes sont taboues et elles éveillent très vite les soupçons sur celui qui les pose.

Ah ça pour un contexte bizarre, croyez-moi ça l'est ! On est mal à l'aise durant notre lecture, car on ne sait jamais sur quel pied danser. On ne sait pas à qui on pourrait faire confiance ou encore à qui s'attacher ! On se demande très vite « quel est le sens de tout ceci ? » et puis en avançant un peu plus, les interrogations que l'on se pose se dissipent peu à peu et c'est à partir de là que cela devient intéressant. On se prend au jeu du détective en suivant tour à tour l'évolution et les pensées de nos personnages principaux. Tout est très flou par moment, on est ballotté d'un côté et de l'autre sans réellement avoir d'attentes et je dois dire que c'est assez déroutant. En fin de compte on est ici sur une enquête pour meurtre avec une pointe de surnaturel que j'aurais aimé voir un peu plus mise en avant et pour cela je trouve que c'est vraiment dommage, car mon attention et ma curiosité étaient attisées sans pour autant être totalement affûtées.

°•°• - Vous savez, j'ai vraiment eu l'impression que le chat parlait, c'est d'un réalisme ! Vous vous y prenez comment ?
- Ah, c'est vrai, vous y avez cru ? Fiji s'efforçait de conserver une expression souriante.
- Il m'a fait craquer ! Il a dit : "Bouge-toi de ma queue ou je t'étouffe dans ton sommeil."
- Eh oui ! Des piles et un CD, c'est tout ! Et c'est pile-poil ce que dirait un chat, non ?Elles éclatèrent de rire toutes les deux. Lorsque la dame s'éloigna, Fiji se tourna pour fusiller Mr Snuggly du regard. Il se contenta de bâiller.
•°•°

Le petit nouveau s'est très rapidement intégré malgré des personnalités atypiques et vraiment flippantes, il faut le dire, dans cette petite bulle qu'est Midnight ! Ce qui m'a plu dans ce premier tome, c'est le côté « cocon » que cette ville dégage, ils sont tous plus ou moins isolés du monde, ils en ont conscience et malgré la bizarrerie de certains habitants, ils s'acceptent les uns les autres sans se juger ou se critiquer. De même pour la liberté de penser ou « d'être » qui sont très mises en avant et j'ai trouvé ça vraiment génial que l'auteur nous fasse part de ses convictions quant au fait qu'un être humain reste un être humain quelque soit sa couleur, ses origines, sa religion ou encore son orientation sexuelle. Ca met du baume au coeur. En revanche, les nombreuses descriptions et informations personnelles dont on aurait très bien pu se passer ajoutent une lourdeur et une lenteur au récit qui m'ont totalement perdue par moment. Sans parler de la religion qui est ici très (trop) présente, selon moi, n'étant pas croyante j'ai trouvé cela ennuyeux. Le Pater serait une personne que j'éviterais probablement si j'habitais Midnight !

En somme, j'ai passé un bon moment de lecture, sans pour autant être captivée totalement. Je suis un petit peu déçue, car je m'attendais vraiment à être envoûtée presque autant que je l'ai été avec La Communauté du Sud ou encore le premier tome de Lily Bard dont j'ai eu le plaisir d'entendre parler ici. Je lirai probablement la suite, car malgré tout j'ai envie de retourner dans cette petite ville si tranquille en apparence et où il se passe tant de choses cachées aux yeux du monde. Et puis après presque une semaine à avoir tourné la dernière page, il m'arrive encore de penser à Fiji, Bobo, Manfred et tant d'autres, parce que oui il y en a toute une troupe, dans ce nouvel univers. Telle est la marque de fabrique de l'auteur que j'ai pris plaisir à lire une nouvelle fois, même si je m'attendais à mieux et que je suis passablement déçue. Je pense que j'en attendais beaucoup trop et que la chute a été un peu brutale dirons-nous. Mais, Mr Snuggly commence à me manquer, alors la suite sera lue c'est sûr !

Ma petite note : 

Merci encore à eux :



4 commentaires:

  1. J'attendais ton avis avec impatience ! Dommage pour la légère déception.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Ca fait plaisir ^_^ ! Oui un peu... :( mais je lirais quand même la suite.

      Supprimer
  2. J'ai très envie de le lire celui-là !! De toute façon, dés que je vois le nom de Charlaine Harris, je le veux ! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends tout à fait ! J'ai tendance à faire la même chose ;)
      En tout cas bonne lecture par avance :D

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...