jeudi 10 décembre 2015

¤ Unbreak me, Tome 3 : Rêves volés, de Lexi Ryan ¤


Résumé : 
Cally Fisher et William Bailey ont grandi dans la ville de New Hope, l'un formulait des voeux, l'autre contemplait les étoiles... Alors que tout les oppose, ils se rencontrent au lycée et tombent amoureux pour la première fois.
Bravant les préjugés, Will combat l'hostilité de son entourage pour préserver celle qu'il aime des rumeurs mesquines. Cally, que rien ne destinait à rencontrer le seul être susceptible de la sauver, résiste à l'environnement familial pour réaliser ses rêves.
Dernier volet de la trilogie Unbreak me, ce roman subtil, tendre et sensuel peut se lire indépendamment de la série. 




- Edition : J'ai Lu 
- Collection : Best
- Paru le : 11 novembre 2015
- Pages : 184


Mon avis :
Je remercie les Editions J'ai Lu pour cet envoi qui m'aura permis de clôturer cette saga avec ce préquel du second tome, vraiment très petit avec ses 156 pages. Mais j'étais impatiente de retrouver Will et Cally nettement plus jeunes que quand je les ai quittés.

L'histoire de ce couple on la connaît plus ou moins après la lecture du second tome, du moins nous connaissons comment elle finit, mais pas tout à fait comment elle a commencé, même si nous en avons eu quelques bribes précédemment. J'étais très curieuse d'en savoir plus. Nous suivons donc tantôt Cally, tantôt Will avec leurs chapitres respectifs et, comme vous le savez déjà, je suis une grande fan de cette manière d'aborder les relations des deux points de vues. Ici ils sont bien plus jeunes, approchent de la fin du lycée et se sont abordés de la plus banale des façons ; quoi qu'à bien y réfléchir, pas tout à fait car la réputation de la mère de Cally (qui commence petit à petit à se faire connaître) l’a précédée et y est pour quelque chose.

Nous allons découvrir plus en profondeur ses conditions de vie familiale auprès d'un père fantasque et dans son monde, ainsi que d'une mère masseuse totalement absente aussi, car elle vit dans son brouillard alcoolique la majeure partie du temps qu'elle passe au sein de la famille. Et au milieu de tout ça, nous avons ses deux petites sœurs encore naïves du monde qui les entoure actuellement. Cally se retrouve donc seule à gérer ce que des parents normaux sont censés faire pour leurs enfants. Heureusement pour elle, elle s'accorde quelques moments de rêverie lorsqu'elle contemple les étoiles qui sont pour elle porteuses d'espoir. Il y a aussi le fait qu'elle n'est pas tout à fait indifférente au charme de Will et il se pourrait bien qu’à son grand étonnement ce soit réciproque, ce qui lui laisse une possible porte ouverte vers le bonheur.


•°•° Les étoiles qui me font signe depuis l'immensité obscure du ciel, le bruit de la rivière, le murmure du vent dans les arbres. Dans la fraîcheur de la nuit, quand l'obscurité enveloppe toutes choses, je me sens plus près des étoiles. Personne ne me réclame. Personne ne me voit. Personne ne m'insulte. Si je regarde les étoiles en formulant des voeux pour un avenir meilleur, ce n'est pas seulement pour me distraire. C'est nécessaire à ma survie.   °•°•

Ce fut très sympathique d'entrer plus en détails dans les bases de leur relation, de découvrir leurs petites habitudes, leur complicité, l'amour indéfectible qu'ils ont l'un pour l'autre. Redécouvrir une Cally plus jeune, mais déjà si mature et sur la réserve, de retrouver un Will plus amoureux que jamais, malgré les règles qu'ils se sont fixées pour ne pas que Cally ait l'impression d'emprunter le même chemin que sa mère, fut très agréable. Tout ceci était très touchant à suivre, surtout quand on sait parfaitement bien qu'ils n'appartiennent pas au même monde, chose que certains n'hésitent pas à leur faire remarquer dans cette petite ville qu'est New Hope où tout se sait, où tout le monde se juge sans vergogne et où les ragots vont bon train.

Malgré tout, j'ai trouvé la teneur de ce préquel un peu légère pour en faire un tome spécialement dédié. Glissé par-ci par là sous forme de flash-backs lors de la lecture du second tome aurait aussi bien pu faire l'affaire, c'est un peu dommage. Ceci dit j'ai tout particulièrement aimé de les retrouver dans leur jeunesse, on les sent plus frivoles et légers, mais on reconnaît quand même bien leur manière de penser ainsi que leur fonctionnement. Ce petit roman m'a beaucoup plus bien qu'il soit trop court et qu'il se lise trop vite, car pour le coup on en oublie vite certains détails. Mais la magie opère et on est très vite attendri par tant d'affection, de douceur, d'amour et de joie de vivre, malgré le contexte dans lequel ils vivent tous les deux.

En somme, j'ai passé un bon moment de lecture auprès du couple qui m'a le plus plu dans cette trilogie : Will et Cally. Gros pincement au cœur en refermant le livre, car le puzzle que j'avais déjà en tête c'est imbriqué dans ce que je venais de lire et j'ai réalisé que cette fois-ci ce sont vraiment des « au revoir » et que malgré tous les points négatifs que j'ai pu relever précédemment, je me suis beaucoup attachée à eux tant j'étais attendrie et émue par nos deux protagonistes. Ils sont très sympathiques à suivre et si comme moi vous étiez curieux de découvrir le commencement de cette si belle relation et bien je ne peux que vous recommander ce dernier tome qui clôture avec brio cette trilogie.

Ma petite note : 


Merci encore à eux : 


L'avis de ma binôme : IcI !




Mes avis précédents :
 

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...