mardi 31 mai 2016

¤ Endless Love, Tome 1; de Cecilia Tan ¤

Résumé : 
Serveuse dans un bar de New York, Karina tombe sous le charme de James, un client mystérieux et dominateur.
Ce qui commence comme un jeu érotique évolue bientôt en un jeu de pouvoir dans lequel James révèle le côté sauvage de Karina, brouillant la ligne entre le plaisir et la souffrance. La jeune femme réclamera toujours plus, dépassant ses propres limites pour prouver son amour à l'homme à qui elle s'offre...







- Editeur : J'ai Lu 
- Collection : Best 
- Paru le : 20 avril 2016
- Pages : 352


Mon avis : 
Je remercie les Editions J'ai Lu pour l'envoi de cette réédition dont j'avais repéré la saga depuis pas mal de temps. Je suis partie très confiante pour la découverte de ce nouvel univers, mais malheureusement mon enthousiasme s'est vite essoufflé après la lecture de quelques pages.

Nous suivons exclusivement Karina, serveuse dans un bar de temps en temps pour se faire un peu d'argent et pour aider sa sœur qui en est la gérante. Elle fait en parallèle une thèse sur le préraphaélite à l'université et vit en collocation depuis quelques mois avec une jeune femme pétillante et pleine de vie. C'est tout ce que l'on sait sur elle avant d'être emporté dans un tourbillon d'érotisme teinté de risques et d'excitation mêlés au bras du mystérieux « James » qu'elle rencontre un soir où elle est de service. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on ne traîne pas pour entrer dans le vif du sujet ! Je me suis laissée guider tout comme l'héroïne en me disant que le petit jeu de défis dans lequel l'entraîne cet inconnu pouvait être très sympathique et intriguant à suivre et à vivre à travers elle. Et pourtant j'avais une seule idée en tête : lever le voile sur le mystère qui entoure cet homme si beau et sexy soit-il.

La trame de l'histoire avait vraiment tout pour me plaire : de la sensualité, de l'intrigue, un homme qui prend son temps pour satisfaire sa partenaire avant ses propres intérêts et pourtant… Je me suis lassée bien vite ! Dans les défis qu'il lance régulièrement à Karina, la finalité s’avère finalement la même et cela en devient très vite redondant. J'ai eu beaucoup de mal à ne pas lever les yeux au ciel en me disant « Laisse-moi deviner, tu vas lui faire ça ? » Bingo ! Tout en est devenu assez prévisible vous voyez ? Mais je crois que le fait que l'héroïne ne se pose pas plus de questions dès le départ et qu'elle ne se méfie pas plus que cela non plus sous prétexte qu'il lui a donné un orgasme, m'a franchement déçue ! Je l'ai trouvée un peu gamine ou plutôt non, un peu comme une adolescente qui recherche ce qu'elle n'a pas encore eu la chance d'avoir avec ses autres petits amis. Sauf qu'ici le « jeu » est un peu plus risqué, elle ne connaît rien de ce « James » et pourtant elle fonce tête baissée. J'ai été déroutée à plus d'un titre par ce début de saga ne sachant si j'aimais ou non l'histoire. Tout ne m'a pas déplu, mais une grande majorité m'a déçue c'est certains. 

Concernant les scènes de sexe, car oui il y en a de très nombreuses, pas de doute possible, on est bien sur de l'érotisme pur. J’ai eu un mal fou à imaginer certaines scènes que j'ai trouvé d'écrites d'une manière peu avenante. Quant à la romance qu'il pourrait y avoir entre Karina et « James », elle n'est pas assez exploitée jusqu'à là toute fin où on entrevoit une minuscule brèche qui nous pousse à en vouloir plus et je vous le donne en mille, pour exploiter cette « brèche » rendez-vous dans le second tome ! Cela a le don de m'agacer car curieuse comme je suis et n'aimant pas rester sur un échec ou une déception, je vais forcément poursuivre la saga. J'espère juste qu'on ne restera pas dans le flou trop longtemps concernant l'anonymat que le héros masculin met en œuvre pour se cacher à tout prix et pour se préserver d'un secret tellement énorme qu'il m'a tiré un « ooooh » bien sonore à la fin. C’est, je crois, une des choses que j'ai le plus aimé, car je ne m'y attendais absolument pas et être surprise comme ça remonte un peu l'estime que je portais à l'histoire.

En somme, j'ai passé un bon moment de lecture, mais pas plus. Ça se laisse lire, bien que l'aspect visuel de certaines scènes ne soit pas très présent, ce qui est dommage d'ailleurs. On se laisse porter au fil des pages, on se pose bien plus de questions que notre héroïne qui m'a agacée à de nombreuses reprises, et on tente d'apprécier malgré tout l'aspect « jeu érotique » qui, je dois bien l'admettre, est mis en avant de manière tout à fait intrigante. La fin et bien, elle nous laisse sur notre faim et rien que pour elle j'ai très envie de poursuivre l'aventure à Londres aux côtés de Karina (même son prénom j'ai eu du mal…). Je ne sais pas si cette lecture est arrivée à un mauvais moment, juste après un très gros coup de cœur aussi, mais en tout cas je sens bien que je n'ai pas su l'apprécier à sa juste valeur. Je ne peux que vous recommander de vous faire votre propre avis avec cette romance très érotique, mais si vous passez votre chemin, vous ne regretterez pas grand-chose à mon sens.

Ma petite note : 

Merci encore à eux :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...