jeudi 30 juin 2016

¤ Dive Bar, Tome 1 : Dirty, de Kylie Scott ¤


Résumé :
Après la séparation de son groupe de rock, Vaughan ne sait plus où il en est. Mais la dernière chose à laquelle il s'attendait, c'est de trouver une mariée en pleurs dans sa baignoire : Lydia vient de découvrir que son fiancé la trompe avec son meilleur ami. Heureusement, l'équipe du Dive Bar est là pour les soutenir. Entre deux soirées déjantées, Lydia et Vaughan apprennent à se connaître. Après tout, gérer ensemble leurs crises personnelles n'est peut-être pas une mauvaise idée...







Editeur : JC Lattès
Collection : &moi
Paru le : 8 Juin 2016
Pages : 302


Mon avis : 
Je remercie les Editions JC Lattès et leur Collection &moi pour cet envoi très attendu pour ma part. J'étais plus qu'impatiente de retrouver la plume de Kylie Scott avec ce spin-off qui semblait très prometteur et, bien sûr, d'être plus proche que jamais de son personnage masculin déjà croisé dans son autre saga Stage Dive. Dois-je préciser d'entrée de jeu que ce premier tome est un gros coup de cœur ? 

Nous rencontrons en premier lieu Lydia, cette jeune femme complètement en panique après ce qu'elle vient de recevoir sur son portable et qui va fortement compromettre son projet de dire « oui » à l'homme qu'elle pensait être celui de sa vie. J'ai tout de suite su que j'allais l'adorer rien qu'avec ses monologues intérieurs, son sens de l'humour et son esprit un peu tordu qui m'ont énormément plu et je me suis quelque peu identifiée à elle à travers cela. Elle part dans des délires complètement dingues et Vaughan, le fameux personnage masculin déjà rencontré auparavant, ne va pas la décourager à poursuivre le fond de ses pensées, bien au contraire. Ce qui va entraîner parfois des mini-dialogues tout à fait délicieux. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ces joutes verbales-là. Le concernant lui, je dirais qu'il est à l'image de ce que je m'attendais, vraiment. Beau comme un dieu, un fichu caractère, borné, avec une souffrance dissimulée sous des tonnes de testostérone, bref il est à l'image des hommes que l'auteure aime nous faire connaître. Le genre qu'on n'oublie pas facilement et avec lequel on s'attache très vite et autour duquel on développe une sorte d'addiction amoureuse qui est assez troublante je dois dire.

Leur rencontre se fait de la plus épique des façons et c'est ce qui rend le ton de ce roman des plus drôles, malgré la mauvaise période financière et professionnelle dans laquelle ils se trouvent tous les deux. L'entraide et la simplicité de leur relation est épatante et un brin surréaliste, mais c'est ce qui nous fait rêver d'autant plus. De ce fait, la rapidité avec laquelle on devient accro aux personnages, à leur relation, à leur univers, l'est tout autant. L'auteure a vraiment un don pour nous faire adorer chacun de ses romans qui sont, à coup sûr, une valeur sûre pour passer un excellent moment de détente avec dépaysement garanti à la clé !

°•°• - Mon truc c'est toi. (Il se pencha encore de façon à ce que nos bouches se touchent presque.) Mais est-ce réciproque ?
- Tu es ma personne préférée sur cette planète lui répondit-je avec honnêteté.
- C'est vrai ?
- Oui. •°•°

En revanche, j'ai été quelque peu déçue (ou jalouse ?) par la facilité dont les choses se mettent en place concernant les solutions aux problèmes de Lydia qui se résolvent presque d'eux-mêmes finalement. Cela étant dit, ça reste un roman frais et léger, sans prise de tête, et je ne devrais même plus être étonnée par la tournure des événements depuis le temps que je lis ce genre de roman-là. C'est à la fois agaçant et plaisant de voir à quel point la vie les malmène avec force pour les remettre sur le droit chemin, tout aussi férocement avec en prime le vrai bonheur et des bases stables pour leur avenir.
Concernant leur intimité, elle se fait, elle aussi, le plus simplement du monde, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. J'ai trouvé cela très émouvant, d'autant plus qu'une fois n'est pas coutume, l'auteure sort des sentiers battus et ne nous offre pas une héroïne taille mannequin qui mange comme quatre. Non là, nous avons droit à une « vraie » personne avec des rondeurs, de la cellulite et un timing parfait pour penser à ses petites imperfections, qu'on ne peut que s'identifier à elle encore plus.

En conclusion, j'ai passé un moment très plaisant en leur compagnie. Vaughan m'a fait vibrer de très nombreuses fois, mettant mon cœur à rude épreuve, tant j'ai aimé être dans les bras de cet homme. Bon d'accord, à travers Lydia, mais ça ne compte pas, si ? J'ai adoré du début à la fin et malgré les petites imperfections que j'ai relevées précédemment, ce roman est un beau coup de cœur. Tomber amoureuse du personnage masculin et adorer le personnage féminin ainsi que le petit groupe qu'ils forment tous au Dive Bar, est amplement suffisant je crois. J'ai aussi adoré revoir un certain batteur des Stage Dive, même si je n'ai pas été en extase devant lui pour le tome qui lui a été consacré. J'ai ressenti une sorte de fierté de le connaître avant Lydia, comme si finalement on se connaissait bien plus que dans mon monde imaginaire, un moment d'une intensité rare que je chéris chaque jour un peu plus à travers cette passion qu'est la lecture. Je ne peux que vous recommander ce spin-off haut en couleur, à l'humour décadent juste génial et aux protagonistes très attachants.

Ma petite note :   



Merci encore à eux :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...