mardi 26 juillet 2016

¤ L'Art du plaisir, Tome 1 : Sous son emprise, de S. K. Quinn ¤

Résumé : 
Sophia ne peut croise à sa chance : parmi des milliers de candidats, elle a été choisie pour intégrer l'Ivy Drama College, la prestigieuse université fondée par l'un des comédiens les plus réputés de Londres. Directeur mais également professeur en art dramatique, Marc Blackwell est connu pour sa sévérité et son amour de la discipline. D'ailleurs, Sophia ne devra-t-elle pas se plier aux moindres exigences de cet homme sombre et charismatique ? Une chose est sûre : le baiser passionné qu'ils vont échanger marquera le début d'une liaison défendue entre l'élève et son fascinant professeur...





Editeur : J'ai Lu 
Collection : Passion Intense
Paru le : 6 avril 2016
Pages : 374



Mon avis : 
Je remercie les Editions J'ai Lu pour l'envoi de cette nouvelle saga très tentante dans leur Collection Passion Intense que j'ai déjà eu l'occasion de découvrir par le passé, mais qui me plaît bien. La quatrième de couverture m'a tout de suite attirée et c'est avec une impatience non feinte que je me suis jetée dans cette nouvelle aventure.

Nous suivons ici la jeune Sophia qui semble porter tout le poids du monde sur ses frêles épaules. En effet elle se met en quatre pour aider son père ainsi que sa nouvelle compagne et son jeune demi-frère à tenir la barre au quotidien. Elle fait tout ce qu'un couple « normal » avec un enfant en bas âge est censé faire tout seul et non pas avec l'intervention d'une jeune femme à qui la vie semble bien morose par moment. Même si cette dernière n'est pas seule et qu'elle peut compter sur sa meilleure amie, je dois dire que la voir se plier comme cela pour les aider alors que sa « belle-mère » ne l'apprécie guère m'a quelque peu agacée ! Fort heureusement cette situation ne dure pas vraiment et on enchaîne sur une excellente nouvelle, presque trop belle pour être vraie, selon elle ! Sophia se voit intégrer la prestigieuse université qu'est l'Ivy Drama Collège dont elle a passé une audition quelques temps auparavant sans vraiment y croire puisqu'il semblerait qu'elle ait perdu contenance en découvrant Marc Blackwell assis en face d'elle. Il n'est autre qu'un des acteurs les plus connus de Londres et accessoirement le fondateur de cette école. C'est donc toute chamboulée, fébrile mais heureuse pour son avenir que nous la suivons faire ses premiers pas à Londres.

J'ai tout particulièrement adoré l'ambiance qui se dégage de ce roman. La voir déambuler dans les couloirs de ce magnifique bâtiment qu'est cette université, découvrir sa chambre qui n'est clairement pas commune aux autres, avec une certaine indépendance et une confiance en elle récemment retrouvées m'a tout de suite mise dans de bonnes dispositions pour cette lecture. Sans parler du côté « cocooning » qui ne m'a pas échappé à certains moments, on sent qu'elle est une femme en devenir, mais les chocolats chauds, les couvertures bien chaudes sur son balcon privé la rajeunissent imperceptiblement. C'est cette fraîcheur que j'ai beaucoup appréciée, car elle est en accord total avec les études qu'elle a entreprises de faire ici. Mais, devenir une grande actrice avec comme un des professeurs le séduisant et déstabilisant Marc n'est pas une mince affaire, même si elle semble avoir déjà beaucoup de talent, selon lui.

Dans ce début de saga l'auteur plante tranquillement le décor, nous immisce dans le quotidien si palpitant de son héroïne, nous fait faire la connaissance (vraiment très rapide) de nouveaux amis ; et en parallèle de tout cela elle nous entraîne dans les bras de Marc où toute résistance semble vaine malgré tous les efforts qu'il déploie pour cela. Le côté « passion intense » est vraiment très présent si bien que j'ai été un peu déçue de la manière dont Sophia aborde les choses. On la sent accro à lui pas simplement pour son statut de grande célébrité, car elle a su voir au-delà de tout cela au fond de ses yeux. Les relations qu'ils ont bien que ce soit déjà assez compliqué entre un élève et un professeur -même s'ils ont très peu de différence d'âge- sont nouvelles pour elle. Et j'ai été assez surprise qu'elle ne s'attarde pas plus que ça, il a des pratiques qu'elle n'a jamais connues avant lui, elle n'a d'ailleurs pas connu grand-chose et on s'attend justement à ce qu'elle soit plus… chamboulée, peut-être ? Qu'elle ne se montre pas si « blasée » en tout cas. Même si on sent bien qu'il la rend complètement folle j'aurais aimé qu'on s'attarde un peu plus sur ce qu'elle ressent face à tout ça. Là au contraire, leur relation prend progressivement de l'ampleur, ils sont rapidement accros l'un à l'autre, mais cela a eu le mérite de me faire tourner les pages à une vitesse folle, car leur passion est assez sulfureuse et attrayante et le petit côté interdit est terriblement excitant.

En somme, j'ai adoré ce premier tome, car l'ambiance université/internat me plaît déjà beaucoup dans les romans. Ajoutez-y une romance peu commune, caché aux yeux de tous et des scènes de sexe très intenses, mais où on ne s'attarde pas durant des pages et des pages et vous obtiendrez un excellent moment de lecture à venir. Les pages se tournent vraiment vite de par les chapitres très courts et à chaque fin on ne peut que continuer tant on est obsédé par cette histoire aussi belle qu'excitante. Il me tarde désormais de découvrir la suite que j'ai par chance sous la main, car elle promet d'être explosive et riche en rebondissements ! Espérons que Sophia et Marc ces deux personnages si attachants et touchants soient assez forts pour supporter la tempête médiatique qui approche. En tout cas, je ne peux que vous recommander ce début de saga haut en couleur et très prometteur !


Ma petite note : 

Merci encore à eux :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...