mercredi 31 octobre 2012

¤ Une journée de plus, de Fabio Volo ¤

Résumé :
Giacomo rencontre la fille du tramway un matin d'hiver, alors qu'il se rend dans sa petite imprimerie. Pendant deux mois, il la croise tous les jours sur cette même ligne. Il ne lui parle pas, non, il n'ose pas. Un matin, elle lui propose un café. Giacomo exulte, mais cette euphorie est de courte durée car la jeune femme lui annonce qu'elle part s'installer à New York. Et son départ ne tarde pas à laisser un grand vide. N'y tenant plus, il décide de la rejoindre. Michela est sous le charme et pour que la magie continue d'opérer, elle lui propose un petit jeu, des fiançailles « à durée déterminée ». Neuf jours, le temps du séjour de Giacomo, pendant lesquels ils seront libres de s'aimer, sans peur de l'engagement. Le soir du neuvième jour, ils se verront pour la dernière fois…
       



- Editeur : Pocket 
- Collection :
Litterature

- Sorti le : 7 avril 2011
- Poche: 315 pages 
 
Mon avis :
Une nouvelle petite Lecture Commune avec Yumi et me voilà embarqué dans la découverte de ce joli petit livre. Je l'ai découvert en flânant dans les rayons d'une grande surface et la couverte m'a tout de suite attirée sans parler de la quatrième de couverture qui m'a achevée ! Je pensais tomber sur un livre tout doux, plein d'amour et beaucoup de tendresse, ce fût le cas dans un sens, mais j'avoue avoir été assez mitigée tout le long de ma lecture. Un coup j'adorais, un coup je trouvais l'histoire très moyenne et je déteste quand ça fait ça. C'est donc moyennement satisfaite que je vous présente mon avis.

Me voilà dans la peau d'un homme, Giacomo, jeune trentenaire italien, associé à la tête d'une entreprise d'imprimerie. A noter que c'était une expérience très agréable. On suit ses habitudes de vie et on rencontre sa meilleure amie Sylvia et au fur et à mesure que l'on avance dans le roman Giacomo nous fait voyager dans son passé avec des multitudes de petites anecdotes sur son enfance, la relation qu'il entretient avec sa grand-mère, le divorce de ses parents, les relations qu'il a en général avec les femmes. Et on y découvre pourquoi il a tant de mal à se lier aux femmes, aux personnes qui l'entourent, la peur de s'engager prend un tout autre chemin avec ses idéaux et ses façons de penser assez particulières et compliquées. Et bien que tout ceci soit utile à l'histoire j'avoue que certaines anecdotes m'ont ennuyée surtout quand on sent que l'histoire d'amour commence à devenir intéressante et à titiller un peu trop ma curiosité. En parallèle, mais toujours dans la peau de Giacomo on fait la connaissance de la jolie femme du tramway, qu'il voit tous les matins depuis deux mois. Elle l'obsède sans qu'il en comprenne les raisons. Ils ne se sont jamais parlé, mais ne se prive pas pour ce couver du regard dès qu'ils sont certains que l'autre ne peut pas le voir. Le moindre fait et geste de la belle Michela fascine Giacomo. Une sorte de relation commence entre eux sans qu'ils l'aient vraiment décidé en fin de compte, car ce n'est que de l'attirance physique pure et simple pour l'instant.

°•°• Je suis revenu à Minetta Street. Par terre, j'ai trouvé une paire de baiser à nous. Je les ai ramassés et les ai glissés dans la poche de ma veste. Ce soir, fais-moi penser à te les rendre.•°•°

Jusqu'au jour où il y a « contact » Michela prend les devants et lui propose de prendre un café, leurs échanges se font simplement bien que Giacomo semble très tendu et peu confiant en lui. Il perd tout espoir quand elle lui apprend que c'était le dernier matin qu'elle prenait le tramway « avec lui » et qu'elle part s'installer à l'autre bout du globe, à New York pour son boulot. S'ensuit le « au revoir » définitif ? Hum pas sûr ! On va avoir droit à quelques passages assez creux où Giacomo s'interroge, échange de long dialogue avec son ami Sylvia, pour enfin se décider à partir à l'aventure et retrouver Michela. Là-bas il va y vivre la plus extraordinaire des expériences, je ne vous en dis pas plus. Mais, mon petit cœur a été mis à rude épreuve et j'avais tellement peur de la tournure que prendrait les choses que j'ai finalement lue les deux dernières pages histoire de me rassurer ! J'ai versé ma petite larme en lisant la fin d'ailleurs, car elle m'a bien plus émue que leur histoire aussi peu commune soit elle en fin de compte.

En parlant de leur histoire j'avoue qu'elle m'a beaucoup fait réfléchir sur la durée de vie d'un coupe de nos jours et ça fait un petit peu peur, car si on vivait nos histoires d'amour comme celle de Giacomo et Michela peut-être qu'elles auraient une durée de vie bien plus longue ? En tout cas je médite là-dessus depuis ma lecture. Pour découvrir de quoi il s'agit et bien je ne peux que vous conseiller de découvrir ce petit livre qui au final même si je m'attendais à autre chose, m'a bien plus.

Ma petite note :

Je vous invite à découvrir l’avis de ma copinaute Yumi.
 

       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...