vendredi 3 mai 2013

¤ Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas, de Tahereh Mafi ¤

Résumé :
  Je suis Maudite.
J'ai un don.
Je suis un monstre.
Je suis plus forte qu'un homme.
Mon toucher est mortel.
Mon toucher est pouvoir.
Je veux qu'il me touche.
Il ne doit pas m'approcher.
Je suis leur arme.
Je me vengerai.
 
 
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?
Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette.
Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable.
Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…
 

- Broché: 384 pages
- Editeur :
Michel Lafon (4 octobre 2012)

 
 
Mon avis :

Une couverture sublime, une quatrième de couverture intrigante, des avis très positifs qui en ressortent plus un petit choix à faire pour la quatrième édition du challenge Livr'à deux pour pal'Addict  avec Aidoku et me voilà parti pour découvrir cette nouvelle saga ! Je pars avec quelques aprioris puisque tout le monde semble adorer ce premier tome ce qui fait que sans le vouloir j'ai mis la barre un peu haute et je n'aurais pas dû puisque je suis loin de l'engouement général...

On se retrouve dans la peau de Juliette (un prénom que j'adore au passage), une jeune femme de 17 ans, enfermée depuis presque un an dans ce qui semble être un asile complètement déserté. Elle nous fait part de ses pensées toutes plus sombres et tristes les unes que les autres, on apprend vaguement pourquoi elle se retrouve enfermée ici. La jolie Juliette semble avoir une défaillance dans son système ce qui la rend monstrueuse aux yeux de quiconque s'en est approché jusque là. Personne ne peut la toucher et vise et versa au risque de se faire tuer. Bien entendu elle n'est pas responsable de ce que son corps est capable de faire, alors elle évite tout contact, elle n'a pas vraiment le choix, on la rejetée et mise en isolement afin qu'elle ne représente plus de danger pour la société. Jusqu'au jour où elle va avoir un voisin de chambre. Il s'avère que c'est un garçon en plus, comme il fallait s'y attendre, il est musclé, tatoué, à de beaux yeux bleus, hyper sexy, une carrure parfaite... Huuum de quoi faire chavirer le cœur de la jeune fille surtout quand elle pense reconnaître ledit garçon.

A partir de là, Juliette sors légèrement de sa torpeur et au moment où Adam (oui parce qu'il a aussi un prénom sexy) tente d'établir un peu plus le contact avec elle ; ils se retrouvent tabassés et entravés entre les mains des gardes du Rétablissement. Le nouveau gouvernement qui a soulevé notre monde ! Le monde que nous connaissons tous, celui où l'ont peut encore rire, s'émerveiller de la beauté du paysage, des moments passés avec nos amis, nos familles, dormir paisiblement, vivre en paix et heureux ! Ici tout cela n'existe plus, un mouvement à soulevé tout ça, pour faire de nos concitoyens des marionnettes afin d'assouvir les ordres et le nouveau pouvoir de cette société. Les livres, les langues, l'argent : tout ce qui fait de ce monde « notre monde » a commencé à être détruit pour revenir aux bases fondamentales d'après Le grand commandant suprême.

Et Juliette doit sortir de sa bulle, ouvrir les yeux sur ce qu'elle a manqué pendant son isolement, doit vivre avec le fait qu'on l'a enlevée de ses quatre murs pour assouvir les moindres désirs de Warner, le fils du Commandant. Il souhaite se servir d'elle comme d'une arme pour éliminer toute résistance chez les civils qui n'ont pas encore accepté le Rétablissement. Un simple touché voilà en quoi consistera son « travail ». Oui mais tout ne se passe pas comme prévu et Adam et Juliette vont se rapprocher, s'aimer, d'un amour inconditionnel, peut-être même un peu trop rapide, à mon goût. J'ai eu du mal avec ça d'ailleurs, ça semblait si simple presque peu crédible. Ils vont devoir se mettre d'accord, s'échapper, trouver refuge, n'importe où... Il doit bien y avoir des résistants quelque part, un endroit sûr pour qu'ils puissent essayer de vivre en paix loin de tout, pour qu'ils puissent vivre leur amour comme ils le souhaitent non ? C'est à vous de le découvrir...

En somme, j'ai bien aimé ce premier tome, mais les monologues intérieurs de Juliette m'ont quelques peu agacés par moment. Et j'avais vraiment l'impression qu'à part se plaindre elle n'avait pas envie que les choses évoluent, qu'elle ne se donnait pas assez les moyens pour s'accepter comme elle est. Même si je dois être indulgente sur le fait qu'à 17 ans ce n'est pas facile d'apprendre à vivre comme on est réellement. J'ai eu du mal. Sans parler de certains passages que j'ai trouvé trop facile, trop simple. L'héroïne semble être dans une situation impossible et puis l'instant d'après une solution pointe le bout de son nez et il s'avère que tout se passe à peu près comme prévu. Je reste perplexe, mais là encore je dois être indulgente puisque cette saga est quand même classée jeunesse donc je ne dois pas trop en demander ou trop en attendre ce qui n'a sans doute pas aidé à me faire apprécier autant le roman comme je l'aurais dû. Et malgré ça j'ai quand même eu très envie de découvrir la suite de ses aventures, d'ailleurs mon avis sur le second tome arrivera très bientôt. Mais une chose est sur je ne suis pas parvenue à m'attacher ou à me sentir réellement proche de Juliette.

Ma petite note : 

Je vous invite à découvrir l'avis de Aidoku sur le livre qu'elle a choisi dans la selection que je lui avait faite.

6 commentaires:

  1. Ce que j'adore dans cette saga, c'est l'écriture de l'auteure. Elle met beaucoup de force dans les émotions de ses personnages. Après, j'avoue que l'héroïne peut parfois être agaçante, surtout
    qu'elle continue à s'apitoyer sur elle même dans le tome 2, mais ça finit par aller tout de même mieux, et j'ai adoré la suite...


    Bisous Sook' ! 

    RépondreSupprimer
  2. Ah toi aussi tu as trouvé que certaines choses étaient un peu faciles? ^^ N'empeche que j'ai bien envie de lire la suite aussi moi :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que la couverture est manifique.
    Je l'emprunterais à ma belle-soeur à l'occasion, mais je pense que ce qui t'a gênée ne devrait pas me plaire non plus :(

    RépondreSupprimer
  4. Oui je l'adore :D


    Tu verra bien et puis de toute façon ce n'est qu'un prêt ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je viens tout juste de me l'acheter, j'espère que je l'aimerais et que Juliette ne m'agacera pas :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi pour toi ! Après faut dire que je fais parti dès rare personne à ne pas m'être extasier dès le départ pour cette saga. Et puis finalement j'ai beaucoup aimé par la suite. Il me reste le dernier tome à lire d'ailleurs.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...