jeudi 18 septembre 2014

¤ Pastel Fauve, de Carmen Bramly ¤

Résumé :
C'est la dernière nuit de l'année. Paloma, quatorze ans s'apprête à réveillonner sur l'île de Bréhat, où ses parents ont une maison de vacances. Elle doit retrouver Pierre, de deux ans son aîné, qu'elle connaît depuis toujours. Ils ne se sont pas vus depuis l'été précédent, l'adolescente s'est transformée et les rapports sont à réinventer. C'est la dernière nuit de l'année et peut-être aussi un adieu à l'enfance.



Éditeur : Livre de Poche
- Collection : Livre de Poche Jeunesse
- Paru le : 7 mars 2012
- Pages : 177 pages


Mon avis :

J'ai emporté ce petit roman jeunesse dans mes valises pour des vacances au bord de la mer pensant que je passerais un bon moment de détente avec. Tous les ingrédients que j'apprécie durant cette période de l'année semblaient réunis d'après la quatrième de couverture : une île de vacances, une bande d'adolescents qui se connaissent depuis toujours, un amour naissant. Et pourtant ce fût une belle déception...

Nous sommes dans la peau de Paloma, quatorze ans, une jeune adolescence au caractère déjà bien trempé. Rêveuse et passionnée de lecture et de cinéma, sa culture est déjà bien faite avec tous ces classiques qu'elle aime tant. Elle semble avoir des idées préconçues et bien définies sur la vie et ce qui l'entoure, sur le déroulement de notre société et j'en passe. Elle a réponse à tout face à son ami d'enfance qu'elle ne voit peut-être plus de la même manière depuis que ces hormones se sont réveillés. C'est dans l'optique de passer à l'acte ou pas avec Pierre son ami qu'elle connaît depuis toujours, qu'elle se rend chez lui où ils seront seuls pour fêter le réveillon du nouvel an. On s'attend à avoir des papillons dans le ventre, à deux jeunes adolescents romantiques l'un envers l'autre, avec une foule de petits gestes et d'attention. Mais au contraire rien de tout cela ne se fait, on se pose même la question de savoir s'ils se connaissent vraiment tant le dialogue entre eux est coupé. De ce fait j'ai su d'amblé que tout le reste du roman allait se dérouler de cette manière, dans une gêne et une ambiguïté suffisamment lourde pour charger l'atmosphère de tension. Même les petits flashs-backs qu'ils nous racontent n'ont rien de reluisant.

L'histoire ce déroule sur une soirée, une bonne partie de la nuit et du lendemain pour le changement d'année. En fait nous passons vraiment le réveillon avec eux ni plus ni moins. Je ne m'attendais pas à une histoire aussi « courte ». Car au final il ne se passe pas grand-chose, les protagonistes sont très loin d'être attachants, ils sont lunatiques au possible. L'un négatif comme jamais et l'autre tout son contraire, ce qui rend les dialogues assez agaçants je dois dire. Je ne suis pas parvenue à totalement comprendre ces jeunes, leur comportement et leur réaction m'ont totalement échappés et pourtant il me semble en être passé par là moi aussi. J'ai eu l'impression que le tableau sur les adolescents a été noirci suffisamment pour ne pas avoir envie de comprendre ces jeunes. Ce que je trouve vraiment dommage, surtout quand on sait que l'auteure n'était autre qu'une adolescente au moment d'écrire ce livre.
 
°•°• Les livres et les films, c'est comme la vie, mais en plus beau. J'en ai besoin. •°•°


La plume de l'auteur justement n'est pas du tout entrainante, on n'a pas plus envie que ça de tourner les pages pour savoir ce qu'il va advenir de nos deux tourtereaux, si l'on peut les qualifier ainsi d'ailleurs. L'histoire qu'elle nous propose n'est pas aussi belle que je m'y attendais et c'est peut-être là tout le problème, j'en attendais trop. La quatrième de couverture laissait présager quelque chose de gentillet et sympathique et au lieu de ça je n'ai retrouvée ni l'un ni l'autre à travers ses mots. C'est bien dommage, car même si par moment je me suis très légèrement retrouvé dans les théories de Paloma, cela ne m'a pas suffit pour l'apprécier et partager totalement ses points de vus que j'ai trouvé vraiment farfelus.

En somme j'ai lu ce petit roman jeunesse avec un détachement total, je ne suis pas parvenue à entrer totalement dans l'histoire, ni à m'attacher aux personnages que j'ai trouvé assez creux et sans intérêt au final et encore moins à apprécier le déroulement de ce nouvel an que j'ai trouvé tout bonnement grotesque ! Aucune sensation ne m'a traversé durant ma lecture, je n'ai pas su être touchée tout simplement...

Ma petite note

Je remercie encore une fois Crouton pour m'avoir offert cet ouvrage à Noël dernier, même si c'est une déception pour une fois il n'a pas traîné trop longtemps dans ma PAL. Et puis il faisait partie de ma wish list alors...


2 commentaires:

  1. Je trouve amusant qu'il soit classé en "jeunesse", alors qu'à sa parution, il était classé en "adulte" ! Les extraits que j'avais lus à l'époque ne m'avaient pas convaincu d'aller plus loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bin moi je trouve ça plutôt amusant qu'il est était classé en "adulte" au départ. Parce que c'est vraiment jeunesse voir jeune ado. Moi c'est juste la quatrième qui m'avais plus, je n'ai pas lu d'extraits, j'aurais dû finalement :/

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...