vendredi 10 juillet 2015

¤ Le secret de Judith, de Julie Garwood ¤

Résumé :
XIIIe siècle : la guerre fait rage entre l'Angleterre et l'Ecosse, mais cela n'empêchera pas l'intrépide Judith de tenir sa promesse. Elle a juré à France Catherine, son amie d'enfance, de l'assister lors de son accouchement. Or, il est temps pour Judith de partir dans les Highlands, escortée par des soldats écossais qui la voient comme une ennemie, Ian, leur chef, admire le courage de la jeune fille et est séduit par son charme. Enivrée par les caresses brûlantes du guerrier, Judith osera-t-elle s'abandonner ? Surtout qu'elle détient un secret capable de bouleverser leur destin. Un secret qui peut les séparer ou les réunir à jamais.





Editeur : J'ai Lu (pour elle)
- Collection : Aventures & Passions
Paru le : 1er juillet 2015
- Pages : 378

Mon avis :
Je remercie les Editions J'ai Lu pour cet envoi qui m'aura permis de découvrir un grand auteur dans le monde de la romance historique. J'ai entendu énormément de bien sur ce titre ainsi que sur l'auteur, c’est donc avec grand plaisir que j'ai découvert cette réédition à la couverture vraiment sublime.

Nous sommes au XIIIe siècle où nous suivons Judith, une jeune femme pétillante, pleine de vie et d'optimisme malgré un cadre de vie des plus déplorables. Entre un père qu'elle n'a jamais connu, une mère qui fait tout son possible pour ne pas à avoir à s'occuper d'elle tant sa vue lui rappelle une erreur de jeunesse et un oncle ivrogne on peut dire qu'elle est vernie. Mais, lors de fêtes estivales qui se déroulent à la frontière entre l'Angleterre et les Highlands, elle va faire la connaissance de sa meilleure amie. A l'époque elle ne savait pas encore que tout opposait les petites filles de part leurs origines diamétralement opposées. Mais cela ne va pas les empêcher de nouer une amitié encore plus forte au fil des ans. J'ai été d'emblée très touchée par tout cela, car le message que l'auteur nous fait passer est très fort et nous montre à quel point certains préjugés peuvent être stupides. Elles se sont adorées avant même de se connaître et d'en apprendre plus l'une sur l‘autre. Puis la complicité, les secrets et les promesses se font plus sérieuses jusqu'au jour où Judith doit en honorer une faite alors qu'elles étaient encore enfants. Escortée par le Laird Ian, rien que ça, elle est tout excitée à l'idée de retrouver son amie France Catherine ou peut-être que cet état n'est pas uniquement dû à ces futures retrouvailles…

J'ai tout de suite été transportée par cette romance historique. Dès les premières pages pour être précise, j'ai su que le coup de cœur n'allait pas tarder à apparaître et ce fût le cas ! Les nombreux personnages ont tous un rôle et une particularité bien définis qui font qu'à un moment où un autre on est obligé de les voir sous leur meilleur jour. On se prend à avoir de l'affection à un degré bien différent pour chacun d'eux. S'ensuit ensuite un incroyable bien-être, une impression de faire partie de cette petite communauté pourtant pas si facile à vivre de prime abord. Mais heureusement Judith est là pour faire bouger et évoluer les choses dans le bon sens. Il ne ressort de ce roman que des choses positives. Il nous donne le sourire et la petite larme à l'œil une fois la dernière page tournée tant on aimerait rester un peu plus dans cet univers. Et je me suis fait la réflexion que je ne suis peut-être pas née à la bonne époque, je me trouve de plus en plus à l'aise au milieu de tous ces tartans.

•°•° - Je crois que je ne me suis pas du tout ennuyée de vous
Il l'attrapa pas le poignet
Combien de temps suis-je resté absent, au juste ? 
- Trois semaines et deux jours, répondit-elle sans hésiter. Pourquoi ? 
- Mais vous ne vous êtes pas ennuyée de moi, n'est-ce pas ? dit-il dans un sourire. 
Elle s'était laissé prendre au piège ! °•°•

Concernant la relation de Judith et Ian, elle a de quoi vous faire rire tellement ils se trouvent à des années lumières l'un de l'autre. Lui est très autoritaire, retranché derrière certaines règles qu'il se doit de faire appliquer à tous les membres du clan ; quant à elle, elle voit les choses de manière tellement plus logique et réfléchie tout en pensant au bien-être de chacun, mais surtout à la condition des femmes qui à cette époque – enfin surtout dans ce clan - a de quoi en faire frémir plus d'une. J'ai trouvé ce côté féministe assez osé et très bien mené pour l'époque à laquelle nous nous trouvons. Quant aux scènes sensuelles je les ai trouvées assez prudes et douces, de quoi faire travailler notre imagination au maximum. Cela fait du bien de temps en temps, on entretient le mystère sur certaines de leurs nuits d'amour et cela n'alourdit pas le roman tant on a à faire avec tout ce qui se passe ici.

Ce roman est l'un des premiers que l'auteur ait écrit il y a une vingtaine d'années si je ne me trompe pas et je peux vous dire qu’après tout ce temps, cela passe vraiment très bien. Elle sait amener le lecteur à en demander toujours plus, à s'attendrir et à rire à certains moments (souvent je dois dire, faut dire que Judith est sacrément têtue !) et à nous émouvoir au point de nous rendre totalement addict à son univers. Il me tarde désormais de découvrir d'autres titres de l'auteur tellement j'ai adoré celui-ci. Un vrai gros coup de cœur comme je les aime, le genre qui vous tient encore plusieurs jours avec les Highlands en tête au point de se demander ce que font les personnages au moment où vous pensez à eux. Complètement envoûtant !

En somme, j'ai passé un excellent moment de détente dans les Highlands. J'avais l'impression d'être en vacances parmi eux et de déambuler à travers les cottages comme si j'y avais ma place également. J'ai vécu cette romance historique à fond et j'en aurais bien voulu plus ! La plume de l'auteur est très fluide et imagée sans trop nous fournir d'explications avec des descriptions à n'en plus finir, mais juste ce qu'il faut pour qu'on s'y sente bien et qu'on ait aucun mal à vivre leurs aventures avec eux. Je ne peux que vous recommander cet ouvrage haut en couleur qui vous fera voyager et rêver aux côtés d'une Judith des plus adorables et d'un Ian diablement sexy !

Ma petite note : 



Merci encore à eux :





6 commentaires:

  1. Un très bon livre, une très bonne histoire qui montre combien Julie Garwood est une auteure talentueuse.
    Et malgré les années, ça n'a pas si mal vieilli!! J'ai adoré!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi et cela me donne envie d'en découvrir d'autres de cette auteur <3
      Oui c'est clair :O si je n'avais pas vu la date de la première arution je ne me serais jamais douté qu'il avait 20 ans au moins :O

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie.
    J'adore cette collection.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi voilà qui fait plaisir :D
      Je commence à l'adorer de plus en plus moi aussi.

      Supprimer
  3. je viens de le chroniquer, moi qui ne lis jamais de romance historique ou quasi jamais, j'avoue que j'ai beaucoup aimé l'humour de ce premier tome ! c'était parfois un peu gnan gnan (genre les guerriers sans peur qui fondent face à une jeune femme naïve et innocente), pourtant j'ai passé un moment de lecture exquis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en lis depuis peu aussi et pas régulièrement mais j'ai beaucoup aimé l'humour tout comme toi. Par contre il me semble que c'est un one shot. Mdrrrr c'est souvent ça dans les romances historiques, c'est ce qi font leur charmes on va dire ^^. J'en suis ravie :D

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...