vendredi 5 août 2016

¤ Forever mine, de Abbi Glines ¤


Résumé : 
"Ce qu'on avait, c'était pour la vie.
Je n'avais d'yeux que pour toi,
exactement comme aujourd'hui.
Entre Bethy, jeune serveuse au Kerrington Country Club, et Tripp, héritier de la prestigieuse famille Newark, ce ne devait être qu'un flirt d'été. Mais c'est l'amour fou. Pour échapper à la pression de ses parents, Tripp n'a d'autre choix que de fuir Rosemary Beach, en promettant de revenir très vite pour Bethy. Mais à son  retour, des années plus tard, le temps a fait son oeuvre. Bethy l'a-t-elle attendu ?



Editeur : JC Lattès
- Collection : Emoi
Paru le : 6 Avril 2016
Pages : 283


Mon avis :
Seconde lecture de vacances, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouveau tome de la saga Rosemary Beach que j'aime tant. J'étais très impatiente de retrouver l'univers et encore plus de connaître plus en détails l'histoire de Bethy et Tripp que l'on a déjà rencontrés précédemment. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue du tout par ce que j'y ai découvert.

Nous suivons comme d'habitude les deux personnages principaux dans leurs chapitres respectifs tantôt Bethy tantôt Tripp  avec en plus des flashbacks de huit ans. Flashbacks  qui retracent leur toute première rencontre, mais aussi leur grande histoire d'amour le temps de ce si bel été.  J'ai adoré la tournure qu'a choisi l'auteure pour ce tome, les suivre à la fois dans leur adolescence et ensuite dans leur vie d'adultes fut parfait pour avoir une vue d'ensemble sur leur évolution ainsi sur leurs sentiments toujours bien présents malgré toutes ces années d'écouler. Nous allons également mettre en lumière le drame qui est survenu au sein de tout ce petit groupe si soudé, on va découvrir un peu plus intimement ce que chacun ressent face à la perte de leur ami. Celui qui lie et liera toujours Tripp et Bethy de la plus douloureuse des façons, même s'ils ont vécu de très bons moments avec lui et qu'au final c'est surtout cela qu'ils vont devoir apprendre à retenir. La culpabilité, la haine et le dégoût qui habitent Bethy sont plus féroces que jamais et le retour de Tripp son premier amour, à Rosemary Beach ne fera rien pour arranger les choses bien au contraire.

J'ai trouvé ce tome particulièrement touchant et éprouvant pour la fleur bleue que je suis et dès le départ on sent que ce qui nous attend n'est pas tout rose comme c'est indéniablement la coutume dans cette saga. Même si on se doute que tout va finir par s'arranger à un moment ou à un autre parce que les hommes de Rosemary Beach ne lâchent jamais l'affaire quand ils ont trouvé celle qu'ils aiment. Ici le chemin semble long, très long et semé d'embûches si grosses qu'elles nous font douter de la tournure que vont prendre les événements.  Mais au départ  on assiste à un événement marquant concernant le tout premier couple Wood et Della que l'on a pu rencontrer (dans l'ordre des parutions françaises) au début de la saga. Le cadre pour cela est idyllique, c'est le cas de le dire et cela allège tout de suite ce qui nous attend. Nous sommes projetés dans une bulle hors du temps, on retrouve tous les couples déjà croisés et on fait de nouveau partie intégrante de leur petit groupe si attachant. J'ai adoré ces moments-là que j'ai trouvés tout simplement magique, une excellente manière de fuir la vie réelle en se réfugiant auprès d'eux.

C’est encore un tome très bien mené, on ne s'ennuie pas une seule seconde, certaines choses sont très prévisibles, mais ça passe bien parce que c'est du Abbi Glines, que sa plume est superbement envoûtante et qu'elle a le don de nous faire ressentir énormément de choses durant notre lecture. Et à chaque passage là-bas, je ressens toujours ce sentiment d'appartenance, chaque fois plus présent, ce qui est un plus indéniable, comme si j'étais attendue, même en simple spectatrice. Et d'un autre côté on se rend bien compte que ce sont pour la plupart (les hommes de la saga du moins) des gosses de riches et qu'ils ont une facilité déconcertante et parfois agaçante à mener à bien leurs projets. C'est tout aussi irritant que plaisant, parce que dans le contexte ça colle parfaitement bien avec la folie dont ces hommes sont animés quand il s'agit de leur âme sœur. Déplacer des montagnes leur serait tout aussi possible qu'acheter des terrains et faire construire des maisons en un temps record. La démesure fait aussi partie intégrante de la saga, cela donne un certain cachet non négligeable à cette jolie ville.

En somme, après cette nouvelle immersion dans cet univers que j'adore, j'en ressors parfaitement satisfaite. De nouvelles pièces de ce grand puzzle viennent se mettent en place, on obtient toutes les réponses à nos questions sur l'énigme Tripp/Bethy et on ressent une sorte de fierté ou d’accomplissement à connaître désormais leur histoire plus intimement. Une chose est sûre je ne lirai pas les autres tomes de la même manière et ainsi de suite me direz-vous, car plus on en apprend sur les personnages déjà rencontrés ou évoqués et mieux c’est pour découvrir la suite. C’est une saga que je recommande vivement, mais je pense que ce n'est plus à faire, vue le succès qu'elle a.

Ma petite note : 



Mes avis sur les autres tomes de la saga :


   
    


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...