mardi 16 mai 2017

¤ Les aventures improbables de Julie Dumont, de Cassandra O’Donnell ¤


Résumé :
Julie est jeune, belle, célibataire, parisienne et journaliste pour la presse féminine. Séduisant tableau, mais sous ses talons hauts, Julie traîne une poisse aussi grosse qu'une nuée de frelons asiatiques. Quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, il y aura toujours un couac. Bref, Julie est une catastrophe ambulante ! De retour dans son Neubourg natal, petite bourgade normande où les ragots courent plus vite que les habitants, elle va devoir réapprendre à cohabiter avec sa famille : papy lubrique, mère hystérique, père gérant d'une entreprise de pompes funèbres... sans oublier Michaël, un bel et sombre inconnu bien décidé à devenir son petit ami !






Editeur : J'ai Lu 
Paru le : 15 Février 2017
- Pages : 382


Mon avis :
Je remercie chaleureusement les Editions J'ai Lu pour pour l'envoi de cette réédition qui me faisait de l'œil depuis un moment déjà. Cela m'a permis de changer un peu de style de lecture, mais aussi et surtout de découvrir enfin la plume de Cassandra, cette auteure si sympathique que j'ai eu le plaisir de rencontrer il y a trois ans. C'est donc tout sourire que je me suis lancée dans cette aventure très prometteuse.

Nous découvrons très rapidement la fameuse Julie Dumont dont j'ai tant entendu parler, puisque nous sommes dans sa peau. Cette jeune femme pétillante et pleine de vie n'a malheureusement pas toujours la chance de son côté, à commencer par sa famille qui est loin d'être ordinaire, mais aussi ses relations avec les hommes qui sont soit quasi inexistantes soit toujours un brin bizarres, sans parler de son travail de rédactrice pour un journal qui n'est guère aussi palpitant et plaisant qu'elle le voudrait. Une obligation familiale dont elle se serait bien passé va la ramener dans sa ville natale qu'est Neubourg auprès de son père, le gérant de l'entreprise de pompes funèbres de la région, sa mère, qui est légèrement hystérique (et encore c'est un euphémisme tant cette femme est agaçante) et son grand-père, ce vieux lubrique qui n'hésite pas à vous mettre dans l'embarras. Le tout en abandonnant ce bel apollon rencontré visiblement la veille au soir, qui a partagé son lit et dont elle n'a absolument aucun souvenir. Dit comme ça, on est certain de ne pas s'ennuyer une seule seconde, n'est-ce pas ?

Lisant très peu de « comédies », j'ai tout de suite été entraînée avec plaisir et sans ménagement dans cet univers à la fois prévisible par moments et complètement fou à d'autres. On est rapidement plongé au cœur de l'univers de notre petite Julie à travers sa maison d'enfance, sa ville natale qui forme une petite communauté où les ragots et les nouvelles vont bon train et à une allure si vive qu’on n’a pas le temps de dire ouf. D'abord conquise par le tempérament, l'humour et le caractère de notre héroïne, je suis ensuite tombée sous le charme de cette ambiance un brin cosy malgré la trame principale qui elle l'est beaucoup moins. C'est entre deux plats faits maison par sa mère (qui à défaut d'être agréable à vivre est un vrai cordon bleu) que l'on va suivre un enchaînement de situations tout à fait inattendues et pour le moins morbides.

Pour le coup, je dois dire que je ne m'attendais vraiment pas à ce que le roman tourne en enquête amatrice à la recherche du véritable meurtrier de cet odieux crime survenu quelques jours plus tôt. J'ai été assez surprise par la tournure du roman en fait, je m'attendais plus à un roman doudou sans cadavres et en même temps, j'aurais dû me douter qu'ils seraient présents d'une manière ou d'une autre rien qu'avec la profession depuis des générations maintenant de la famille Dumont. Une fois la surprise passée, je me suis prise à enquêter moi aussi et à être très attentive à tout ce que Julie découvrait au fur et à mesure tout en notant bien sa maladresse et son manque de chance flagrant qui amènent des situations relativement drôles, il faut bien l'avouer.

J'ai eu le sourire aux lèvres quasiment à chaque page que je tournais et chaque fois avec la même frénésie et une curiosité grandissante au fur et à mesure que le mystère s'éclaircissait. Le moins que l'on puisse dire, c’est que ce roman est très addictif et qu'il remplit parfaitement bien son rôle de « roman anti-déprime » ! J'ai également pris beaucoup de plaisir à suivre tous les personnages qui gravitent autour de Julie d'une manière ou d'une autre, car ils lui apportent tous plus ou moins quelque chose d'important. Quant à la fin, elle laisse présager éventuellement qu'une suite pourrait être possible puisqu'une nouvelle enquête débute. En tout cas, j'aimerais beaucoup la retrouver pour de nouvelles folles aventures.

En somme, j'ai passé un très bon moment de lecture dans la peau de Julie, cette jeune femme pleine de surprises et de malice à laquelle on s'attache très rapidement. Ma découverte de la plume de l'auteure est une véritable réussite, on y retrouve son humour et ses expressions nous donnent inévitablement le sourire. Ce roman nous entraîne dans un tourbillon d'émotions et d'événements tels qu'il est impossible de s'ennuyer durant cette lecture tant on est happé par le déroulement de l'histoire. L'enquête est bien menée et suffisamment ficelée pour qu'on ne se doute pas de qui est le véritable meurtrier, même si nous avons le mobile très rapidement et que nous avons déjà certaines pistes. Je me suis complètement laissé prendre au jeu et j'ai adoré ! De ce fait, je ne peux que vous recommander ce petit roman haut en couleur qui ne vous laissera pas indifférent, c'est certain.

Ma petite note : 

Merci encore à eux :





===>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...