samedi 20 avril 2013

¤ Traqué, Tome 1, de Andrew Fukuda ¤

Résumé :
« À dire vrai, je ne pense pas qu’il reste un seul d’entre nous. À part moi. Voilà ce qui arrive quand on est un mets délicat. Une drogue dure. L’espèce s’éteint. »
 Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Le seul moyen de survie pour cet adolescent : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un humain, un « homiféré ».
Cela fait dix-sept ans qu’il vit secrètement parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable identité. Malgré tout, Gene est parvenu à se fondre parmi ces « autres » et à créer un semblant de vie normale. Mais sa routine est bouleversée, et sa sécurité, menacée, le jour où il est sélectionné pour participer au grand jeu : la Traque. Toutes les décennies, le gouvernement organise une immense chasse où seule une poignée de privilégiés peuvent pister, abattre et dévorer les rares humains survivants gardés en captivité pour l’événement. Formé à l’Institut pour traquer ses semblables, Gene est sur le qui-vive. Car désormais, sa vie s’organise en meute avec les chasseurs, et le moindre faux pas pourrait trahir sa condition et lui être fatal. Parviendra-t-il à maintenir l’illusion, alors que les soupçons sur sa vraie nature s’alourdissent ?
Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?
 

- Broché: 349 pages
- Editeur :
Michel Lafon (4 avril 2013)
- Collection :
Jeunesse
 
Mon avis :

Je tiens à remercier les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir ce premier tome en avant-première. Pas du tout mon genre de lecture habituel, mais la quatrième de couverture me tentait beaucoup et j'ai eu envie de changement donc hop je me suis lancée.
Ici nous sommes projetés dans un monde très étrange, il ressemble à celui que l'on connaît tous et pourtant ses habitants ne sont plus des humains, mais des créatures de la nuit ! Toutes griffes et crocs dehors dès qu'ils détectent des Homiférés dans les parages. Il ne reste alors d'eux plus que des os bien lissent, une fois dévorés avec véracité. C'est à travers Gene, un jeune homme de dix-sept ans et dernier Homiféré « libre » que l'on découvre dans quel univers il évolue. Il se fait passer pour l'un d'eux afin de tenter de survivre le plus possible. Allant jusqu'à se raser tous les jours, se mettre de fausses canines, oublier toutes expressions du visage sans quoi il se ferait repérer à l'instant. Et le pauvre n'aurait pas le temps de dire « Ouf » qu'il serait déjà mort. J'étais très intriguée par toutes les astuces que son père lui avait enseignées pour passer inaperçu à leurs yeux et je me suis petit à petit prise au jeu. Jusqu'au moment où le grand jour est arrivé : l'annonce d’une nouvelle Chasse d'Homiféré aura lieu sous peu. A l'aide d'un tirage au sort quelques gagnants auront la chance de pouvoir rejoindre le fameux institut afin d'être formé pour la grande Chasse à laquelle ils participeront. Il ne reste plus qu'une poignée d'Homiférés qu'ils maintiennent en vie afin de les relâcher pour amuser le peuple et assouvir la faim de certains chanceux. De quoi augmenter la côte du « président » actuel...

Au début on se met à sa place, on a peur pour lui, on angoisse avec lui quand on croit qu'il va être repéré. Puis petit à petit on décèle quelques incohérences dans ce que nous dévoile l'auteur et je dois dire que ça à un peu gâché ma lecture, à tel point que j'étais à l'affut du moindre détail, allant même jusqu'à retourner en arrière pour voir si c'était bien une incohérence ! Et on se demande vraiment comment il a pu ne pas être repéré jusque-là... L'histoire en elle-même est originale, il y a de l'idée mais j'ai trouvé qu'elle n'était pas assez exploitée. On ne nous révèle pas grand-chose sur ces créatures, je ne pourrais même pas parler de vampire puisqu'ils ont beaux avoir des canines et ne pas sortir le jour, car les lueurs du soleil leur sont dévastatrices ; ils mangent aussi la chair donc ça pourrait être des goules ? Des humains génétiquement modifiés ? Une race supérieure à l'homme ? Comment en sont-ils arrivés là ? Depuis quand ? Trop de questions qui restent en suspens et c'est frustrant !

On nous transporte dans un univers vraiment étrange c'est le tout premier mot qui m'est venu une fois que j'ai lu les cinquante premières pages. Je ne peux pas dire si j'ai aimé ou non, mais ce que je sais c'est qu'on n’a pas toutes les cartes en mains pour apprécier comme il se doit cet univers. La Chasse est loin de se passer comme prévu et au final il ne se passe pas grand-chose, des soupçons par-ci des méfiances de certains candidats par là et puis vers les cent dernières pages le rythme s'accélère, on s'attache à Gene, on a peur pour lui, pour ce qu'il entreprend de faire et la fin ; oui seulement à la toute fin on a envie de poursuivre le récit d'en savoir plus, de savoir ce qui va se passer par la suite. Même si cela reste très prévisible et que l'effet de surprise pour le deuxième tome n'est plus vraiment là.

Au final j’en ressors très mitigée et un peu déçue, je n’arrive pas à dire si j’ai vraiment aimé où non ce nouveau monde. Je ne suis pas aussi impatiente qu’à la fin de ma lecture pour découvrir la suite même si j’ai bien aimé que le protagoniste soit un garçon ; ce qui change un peu, ce n’est pas suffisant pour me pousser à poursuivre cette saga.

Ma petite note : 

Merci encore à eux :

4 commentaires:

  1. Moi y a un truc qui me chagrine d'entrée : les créatures de la nuit, elles ont pas un super odorat ou une super ouïe qui leur permettent de repérer Gene ? Je trouve ça un peu étrange.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai surtout lu des avis positifs dessus. Ton avis m'intrigue :)

    RépondreSupprimer
  3. Je vais le recevoir en part' et je dois dire qu'il me tente beaucoup. J'espère en sortir moins mitigée que toi :S

    RépondreSupprimer
  4. Ouiiiiiiiiiiiiii c'est ce que j'ai vu ! J'espère aussi que tu n'aura pas le même ressenti que moi. On verra bien !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...