mercredi 9 avril 2014

¤ Cherche jeune femme avisée, de Sophie Jomain ¤

Résumé :
Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d’imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature.
Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons… Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare…
 
 


- Editeur : J'ai Lu
- Sorti le : 5 mars 2014
- Collection :
Semi-poche sent 

- Broché : 413 pages
 
Mon avis :
Je remercie les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de retrouver une auteure que j'aime beaucoup. Pas fan de la première heure, mais j'ai quand même testé ces deux autres sagas fantastiques que j'ai beaucoup aimé. J'avais donc hâte de la retrouver sur une romance contemporaine et la couverture est tout simplement sublime tout comme son contenu d'ailleurs... J'annonce la couleur c'est un gros coup de cœur !



Nous sommes ici dans les rues de Paris et plus précisément dans la peau de Gabrielle, une jeune trentenaire à la recherche d'un emploi qui n'a plus rien à voir avec ce qu'elle aime tant : l'archéologie. Cette jeune femme est complètement farfelue, sure d'elle, a du caractère et de l'humour, mais surtout elle est d'une gentillesse à toutes épreuves. Bon je ne préciserai pas qu'une fois encore ce genre d'héroïne est bien entendu sublime, avec une plastique parfaite et qui ne dépasse pas le mètre soixante-cinq. Mince à la fin je vais finir par complexée... Bref le genre de nana qu'on aimerait toutes être ! Je me suis très vite attachée à ce petit bout de femme, plein de vie et de fraîcheur. On entre vite dans le vif du sujet et le ton est rapidement donné quand elle rencontre son possible futur employeur Adrien de Bérail. Un homme magnifique, mais avec un caractère de chien ! Et pour cause beaucoup de responsabilités avec ses enfants à gérer, ses employés et des soucis par-dessus la tête.
Et le comportement totalement loufoque de Gabrielle a le don de l'agacer profondément, ce n'est pas pour autant qu'il ne l'embauche pas comme nurse... Impossible de comprendre sa décision, il se fait à l'idée qu'une autre femme que sa chère et tendre va vivre sous le même toit que lui. Elle a le don pour se mettre dans des situations embarrassantes et pour faire tout un tas de gaffes qui le mettent dans une rage folle, mais... Qui pourrait bien lui être bénéfique !


Gabrielle est le souffle de vie qu'il lui fallait pour reprendre le cour de la sienne. Ses enfants l'adorent et dieu sait comme ils peuvent être difficiles à vivre ! Les employés de maison sont tout simplement adorables avec elle et son cadre familial l'est tout autant : des frères et des parents aimants, le tout avec vue sur la mer. On peut vraiment dire que Gabi a une vie qu'on envie, elle a tout pour être heureuse, sauf peut-être un homme fiable pour partager sa vie ? De Bérail est compliqué et pénible, mais sexy en diable à n'en pas douter ! Y'a pas à dire tout est réunie pour que je passe un merveilleux moment en leur compagnie. Ce qui fut le cas, même si au début j'ai plus rigolé qu'autre chose, j'avalais les pages avec légèreté sans vraiment me sentir concernée, d'autant plus que les enfants ne sont vraiment pas mon truc. Et pourtant... Un déclencheur a fait que je me suis prise au jeu et à partir de là il m'était difficile de lâcher le livre sans penser constamment à eux. La sauce avait pris j'étais conquise par tout ce petit monde, je me sentais chez moi.

La plume de Sophie Jomain a le don de nous faire aimer ce que l'on n'aime pas particulièrement. Elle a un style bien à elle, qui est fluide et surtout très addictif ! Je serai volontiers restée un peu plus longtemps dans les bras d'Adrien et de tout ce petit monde. Chacun des personnages apportent une fraîcheur et un bien être étonnant, dommage que dans la vraie vie ce genre de personnes n'existent pas. Il y a aussi quelques références très drôles notamment sur une pub Orangina et la vache qui rit (je devrais peut-être essayer de la manger de la même manière que Gabi d'ailleurs...).

°•°• - Tu es boxeur ? Cascadeur ? Tu t'es battu ? Pourquoi tu as le nez cassé ? Ça fait mal ? On t'a opéré ? Moi, j'ai été opérée une fois et je n'ai rien senti du tout et j'étais sous ecstasy générale ! •°•°


En somme j'ai passé un merveilleux moment de lecture qui me ferait presque aimer les enfants, c'est pour dire. La fougue et les réparties de Gabi m'encouragent à faire de même une fois que j'aurai atteint le même stade de confiance en moi qu'elle. On en ressort toute émue d'une telle lecture, comme à mon habitude je n'ai pas pu m'empêcher de verser une petite larme à de nombreuses reprises. Mais, maintenant que je sais qu'il n'y aura pas trop à attendre pour les retrouver un peu je suis plus qu'impatiente ! Je ne me suis pas attardée plus que ça sur le sujet, mais Sophie Jomain a su appréhender la maladie et le deuil d'une manière tellement simple que le message est bien passé sans pour autant en faire un drama. La vie est courte, il faut en profiter presque autant que Gabi !
 
Il va de soi que je vous recommande fortement ce petit bijoux, qui je vous l'assure vous changera la vie et vous donnera une autre vision du monde.

Ma petite note :  


Merci encore à eux :









2 commentaires:

  1. J'ai passé un excellent moment avec ce roman : l'histoire est pourtant classique et prévisible, mais son humour le rend vraiment addictif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu résume parfaitement bien ce que dégage ce livre :) et tu verra la suite est très sympa aussi ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...