mercredi 8 octobre 2014

¤ Envoûtements, de Sylvia Day ¤

Résumé :
Max Westin. Le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a senti au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.
Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.
– Victoria.
Rien qu’un mot, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.
– C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…

Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier ?
 
 

- Editeur : Michel Lafon
- Sorti le : 4 septembre 2014  
- Pages : 269
 
Mon avis :
Je remercie les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir un nouveau roman de l'auteur, dont j'ai assez bien apprécié les deux précédents que j'ai pu lire. J'ai été assez échaudée pour ce roman-là le décrivant d'une manière assez peu reluisante, mais malgré tout j'ai voulu me faire mon propre avis et en effet pour une fois, je rejoins un peu l'avis général... 

Nous sommes plongés dans un univers de magie, avec une hiérarchie qui ne laisse rien passer quand il s'agit de sorciers pratiquant la magie noire ou ayant virés totalement de ce côté-là de la magie. Pour cela ils font appel à des Chasseurs qui devront dresser les mauvais sorciers afin de les remettre dans le droit chemin pour ensuite les donner à leurs nouveaux maîtres. Victoria, elle, est une rebelle et prend un malin plaisir à défier ou narguer le conseil depuis des siècles maintenant. Depuis qu'elle se sent vide et meurtrie, toujours blessée par la perte de son maître dont le haut conseil est responsable de sa mort ! Grâce à lui elle est désormais plus puissante que jamais et c'est avec très peu d'effort et de désinvolture qu'elle s'affaire à repousser tous les nouveaux chasseurs qu'ils lui envoient afin de la dresser, de lui faire apparaître le fameux collier de la soumission propre aux sorciers. Mais, voilà qu'entre en jeu le fameux Max Westin, un très puissant Chasseur, mais aussi un des meilleurs de son espèce. Il est sûr de lui, beau gosse, il suinte le sexe à plein nez, bref tout ce que Victoria aime chez un homme en somme. Il s'avère que celui-ci ne va pas la laisser indifférente du tout et il risque bien de réussir sa mission sous peine d'une mort certaine...

L'histoire en elle-même aurait pu être sympa si elle avait été mieux exploitée et plus approfondie sans que tout tourne autour du sexe, car là c'est bien le cas. En général ce genre de scène ne me dérange pas du tout, mais là, la façon dont l'auteur décrit cela est loin de nous vendre du rêve. C'est cru, grossier et pas souvent adapté à la situation. J'ai levé les yeux au ciel les trois quarts de ma lecture tellement j'ai trouvé ces passages peu ragoutants ! Néanmoins, je m'attendais quand même à bien pire au vu de certains avis que j'ai pu lire et c'est sans doute parce que j'y étais « préparée » que j'ai lu le roman au second degré. C'est aussi pour cela que je ne me suis pas attachée aux personnages que j'ai trouvés vraiment creux et peu développés. A part penser avec leur « appareils génitaux » (pour ne pas être grossière), leur soif de vengeance et leur besoin incessant de se sauter dessus, je les ai vraiment trouvés lourds ! En poussant le cliché un peu plus loin, nos deux protagonistes sont indéniablement parfaits aussi bien physiquement que dans leur carrière et leur ambition, vraiment rien d'extraordinaire niveau découverte ! 

°•°• Attiser le désir par le biais de la tentation était pour lui une sensation nouvelle qu'il prenait le temps de savourer, comme il l'aurait fait d'une première gorgée de grand cru. Douce et moelleuse, cette sensation inédite réchauffait son corps à l'instar d'une liqueur. •°•°

Concernant l'histoire en elle-même, elle m'a étrangement fait penser au premier tome d’une de ses sagas : « La nuit leur appartient » que j'avais beaucoup appréciée en revanche ! Un peu moins de sexe et une histoire plus développée. C'est tout ce que j'aurais aimé ici aussi, car l'univers de la magie aurait pu à mon sens être largement mieux abouti en restant sur certaines bases qu'elle a posées. C'est vraiment dommage, car cette fois-ci la sauce n'a pas pris avec moi et c'est donc une belle déception. Sans parler du fait qu'on a l'impression de voir défiler plusieurs tomes dans ce one shot. Ils rencontrent des ennemis féroces qu'ils doivent affronter tous deux et en un claquement de doigts tout se résout pour l'instant jusqu'au prochain ennemi prêt à tout pour leur nuire, à en juger par la fin.

En somme, j'ai passé un moment de lecture moins catastrophique que ce à quoi je m'attendais. J'ai aimé certains passages, tout n'est pas à jeter, mais cela aurait pu mieux passer si les choses avaient été plus subtiles, au lieu de balancer crûment ce que nos deux protagonistes vont se faire mutuellement vers l'infini et l'au-delà (c'est vraiment l'impression que l'on a tellement leurs relations sexuelles sont sans fin !). J'aurais aimé plus de magie, moins de sexe, ainsi que des personnages mieux exploités et attachants ! C'est dommage, car la plume de l'auteur est toujours aussi sympathique, très visuelle et là pour le coup cela n'a pas du tout joué en sa faveur...

Ma petite note : 

Merci encore à eux :


~ 07/12 ~





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...