vendredi 22 avril 2016

¤ The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark, de CJ Roberts ¤

Résumé :
La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son "arme" doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.
La fille qu'il surveille de l'autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n'est pas consentante, elle n'est pas vendus par son père, elle ne lui a pas été envoyée... Elle sera sa conquête.
Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?





- Editeur : Pygmalion
- Collection : Romans
- Paru le : 21 octobre 2015
- Pages : 297



Mon avis : 
Je remercie tout particulièrement les Editions Pygmalion pour l'envoi de ce livre ainsi que pour leur confiance, car cela m'aura permis de découvrir un début de saga sur laquelle je louche depuis sa sortie. L'impatience de la lire fut récompensée comme il se doit puisque je suis totalement conquise !

Nous suivons Caleb, ce jeune homme mystérieux à la profession, disons peu courante, enfin je l'espère, puisqu'il s'occupe de dresser de jeunes femmes afin qu'elles soient de parfaites petites soumises pour être vendues sur le marché du plaisir principalement à de riches hommes d'affaires. Autant dire juste ignoble ! Cette fois-ci il semblerait que lui et son mentor touchent leur vengeance du bout du doigt à travers la jeune femme qu'il a repérée de l'autre côté de la rue, qu’il observe derrière les vitres teintées de sa belle voiture. On n'a pas le temps d'imaginer ce qui va suivre qu'il nous déverse très rapidement et très clairement ce qu'il compte faire avec elle. Pour qui elle est destinée et comment il va s'y prendre pour la dresser. Je me suis rapidement nouée et crispée, car je me doutais que ce qui allait suivre n'allait pas être bien agréable... De ce fait je suis restée une bonne partie du roman sur le qui-vive à attendre le prochain supplice que Livvie allait subir à ses dépens. Je me suis très vite prise d'affection pour elle et je n'ai pas pu m'empêcher de compatir à chaque instant. Mais le plus dur à gérer émotionnellement pour elle comme pour moi en tant que simple lectrice, fut quand le plaisir s'est mis à flirter étroitement avec toute cette souffrance…

Je ne m'attendais à rien de particulier en entamant cette lecture, je savais seulement que cela allait changer de ce que j'avais pour habitude de lire et que j'avais très envie de le découvrir. Mais, en lisant sur la quatrième de couverture « Le nouveau phénomène qui va vous faire oublier tous les autres ! » j'étais loin de me douter à quel point c'était vrai ! J'ai l'impression d'avoir pris une grosse claque avec ce roman, il est captivant, déroutant, passionnant et très très addictif ! Cela faisait longtemps qu'un roman ne m'avait pas autant absorbée et je dois dire que cela m'a fait un bien fou et pourtant on ne peut pas dire que l'histoire que nous propose l'auteure soit enrobée d'un glaçage rose sucré. Non ici nous avons droit à des mots crus, de la violence, du sexe non consenti et une fois qu'elle a réussi on ne sait comment à nous prendre aux tripes afin de ne plus nous lâcher, on ne peut qu'apprécier pleinement cette lecture d'un réalisme sans borne. Et c'est justement cela qui, je pense, rend les choses encore plus prenantes, on est à la fois terrifié et captivé et j'avoue que cela m'a déroutée à plus d'un titre.

Concernant certains passages, ils m'ont complètement fait sortir de ma zone de confort, je me suis sentie gênée, humiliée et honteuse à l'instar de notre héroïne qui a montré une force de caractère et un courage dont j'ai été très admirative. À travers ces pages, les mots de l'auteure réussissent à nous rendre accros et à nous faire apprécier une situation tellement monstrueuse et ignoble que cela en est devenu gênant. On se prend à espérer que tout n'est pas noir, qu'une solution est possible, on l'entrevoit même et on s'y accroche très fort pendant que l'on dévore sans s'en rendre compte ce premier tome qui promet une suite tout aussi prenante. Bien entendu, comme curieuse est mon deuxième prénom,  je n'ai pas pu m'empêcher de lire l'extrait du second tome à la fin et j'ai eu l'impression d'avoir reçu un coup de poing dans le ventre ! Il me tarde de poursuivre cette aventure qui a eu le mérite de me tenir éveillée la nuit, rien que pour imaginer divers scénarios possibles à toute cette histoire.

Le seul petit bémol que j'ai trouvé est que j'aurais préféré que l'on soit vraiment dans la tête de nos deux protagonistes à la première personne du singulier et non pas à la troisième, ce qui pour le coup a mis une certaine distance entre nous. Rien de bien méchant, mais suffisamment pour que je me sois fait la remarque durant ma lecture. Cela m'a donné l'impression d'être une simple spectatrice et en y réfléchissant bien, c'est peut-être justement le but recherché. Pour que l'on soit à la fois gêné et captivé sans pour autant avoir l'impression de vivre vraiment les souffrances de Livvie ou encore celles de Caleb à travers quelques bribes que l'on découvre. En tout cas, si c'est ça, je dois dire que c'est vraiment brillant et que l'effet escompté est réussi !

En somme, j'ai passé un moment de lecture riche en émotions fortes ! J'ai adoré ce roman, la manière dont l'auteure a traité un sujet très délicat et dont elle réussit à nous le faire apprécier en nous retournant un peu le cerveau, il faut bien l'avouer. Je suis totalement conquise par cette histoire à la fois touchante, émouvante et captivante, mais surtout, surtout déstabilisante. Livvie et Caleb sont tous deux attachants de manières bien différentes et on se prend à oublier très vite ce qui les a réunis au départ ainsi que l'objectif principal de ce dernier. Un tourbillon d'émotions m'a accompagnée tout au long de ma lecture et m'a tenue très éloignée de mon quotidien et ça, c'est vraiment magique ! Je vous recommande chaudement ce premier tome, tout en mettant en garde les âmes un peu plus sensibles.


Ma petite note : 

Merci encore à eux :


2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...