mercredi 2 novembre 2016

¤ Hors de contrôle, de Georgia Caldera ¤


Résumé :
Si proche...
et tellement inaccessible.
Une attitude un brin brutale, un caractère des plus ombrageux, une façon de parler bien à lui, mais incroyablement fascinant... Malgré le fiasco de la soirée de gala, Axel et tout cela, et bien plus encore.
Une seule chose est certaine pour Sonia : elle doit le retrouver. Dans quel but ? Ont-ils toujours un avenir ensemble ? Rien n'est moins sûr...
Et pourtant, c'est ainsi, les papillons refusent de mourir.






Editeur : Pygmalion
Paru le : 12 Octobre 2016
Pages : 511


Mon avis : 
Je remercie chaleureusement les Editions Pygmalion pour l'envoi de cette suite directe à « Hors de question » que j'avais adoré et dont la fin était tout simplement horrible ! Il me tardait donc de retrouver Sonia et Axel pour découvrir où leur histoire allait aboutir après ça…

C'est avec un immense plaisir que je me suis de nouveau immergée dans cet univers torturé dans lequel évoluent nos deux protagonistes. Je dois dire que j'ai été vraiment ravie de voir que nous reprenions vraiment pile poil où nous les avions quittés dans le tome précédent. Nous reprenons très vite le fil de l'histoire et on comprend tout aussi vite qu'une histoire plus compliquée encore les attend. Car si nous pensions qu'ils avaient bien évolué jusque-là, le moins que l'on puisse dire est qu'ils ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant de s'ouvrir l'un à l'autre et de se faire totalement confiance pour avancer librement côte à côte. On retourne dans leur petit bulle, le cocon si doux et magique qu'ils se sont tissé au fil des pages, mais l'on reste sans cesse sur le qui vive, attendant presque impatiemment le prochain coup d'éclat. C'est dans cet état d'esprit, un peu tendue et captivée, que j'ai pris plaisir à suivre leur histoire peu banale et si touchante.

Tout comme la première fois, nous alternons les points de vue entre Sonia et Axel, mais le sien tarde un peu à venir, histoire de nous frustrer un peu plus tant on a hâte de savoir où il est passé après cette fin de gala gâchée. À l'instar de Sonia, nous nous faisons du mouron pour lui et une fois de plus nous sommes emportés sans ménagement dans la tempête Axel. Bon dieu, cet homme c'est quelque chose, je crois que je n'en ai jamais rencontré d'aussi compliqué et prise de tête dans un roman. Il m'a fait enrager un nombre incalculable de fois, si bien que j'en suis venue à me lasser un petit peu, à mon grand étonnement d'ailleurs. J'ai eu comme une sorte de petite panne de lecture à plus de la moitié du roman, confuse et affolée par les montagnes russes dans lesquelles Georgia nous entraîne avec son histoire. Je crois que c'était un peu trop pour moi, l'espoir que les choses s'arrangent pour de bon pour ensuite avoir presque aussitôt un nouveau retournement de situation. J'ai trouvé cela un peu redondant par moments voire un peu longuet et paradoxalement, c'est aussi ça qui m'a poussée à engloutir la fin une fois ma panne de lecture terminée. J'avoue ne pas bien comprendre ce qui m'est arrivé à ce moment-là, mais une chose est sûre, j'ai été soulagée et rayonnante une fois le happy end arrivé.

En dehors de cela, la tendresse et la douceur dont fait preuve Axel à l'égard de Sonia m’ont je crois encore plus émue que la fois précédente. Je l'ai trouvé adorablement sexy et touchant dans ces moments-là. La larme à l'œil n'était vraiment pas loin et les papillons dans le ventre, tout comme ceux d'Axel, étaient bien présents aussi, mais un peu plus vivaces que les siens, ça ne fait aucun doute ! J'ai également adoré les révélations complètes que l'on obtient enfin concernant Axel (oui, parce que j'étais vraiment très impatiente de connaître tous ses secrets), ils ne m'ont pas déçue du tout, ils étaient vraiment à la hauteur de son mal-être et je peux vous dire que c'est à vous en donner la nausée pour un moment. On comprend soudain bien mieux son comportement et ses excès d'humeur que je trouvais parfois un peu démesurés voire grotesques, j'ai d'ailleurs ressenti pas mal de culpabilité une fois le roman terminé.
Du côté de Sonia, nous ne sommes pas en reste non plus car celle-ci gagne en confiance en elle et en assurance, et on la sent bien plus sereine et bien dans sa peau. Et les bouffées de bienveillance que j'ai ressenties pour Axel dans le tome précédent ont refait leur apparition avec force. Ces deux-là se font mutuellement du bien et cela fait vraiment plaisir de voir que malgré leurs nombreuses souffrances et un passé qui reste très étouffant, être avec la bonne personne suffit parfois pour avancer librement et s'en détacher pour de bon.

En somme, j'ai vraiment passé un excellent moment aux côtés d'un Axel à la tête particulièrement dure, mais dont les fêlures ne tardent pas à faire surface, et d'une Sonia bien plus confiante et forte. J'ai été conquise une fois de plus par leur histoire malgré ma petite panne de lecture et une certaine lassitude concernant des comportements et des situations qui se répètent un peu trop souvent à mon goût. Je n'ai cependant pas été déçue par cette suite qui nous apporte toutes les réponses dont on a besoin pour compléter le tableau de cette jolie relation naissante. Le soutien mutuel que nos deux héros s’apportent est vraiment très touchant et redonnerait presque foi en l'humanité, si égoïste soit-elle pourtant. Ils traînent chacun des casseroles si abîmées que je me suis demandé si un possible avenir pourrait réellement exister pour eux. Comme quoi tout arrive et c'est à travers la jolie plume de Georgia et son penchant (si si) pour le sadisme et les complications qu'on le découvre. Une très belle histoire que je vous recommande chaudement de découvrir directement après avoir lu « Hors de question », bien entendu.

 Ma petite note : 


Mon avis sur les deux premiers tomes :


 


Merci encore à eux :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...