mercredi 30 novembre 2016

¤ L’Art du plaisir, Tome 3 : Mise au défi, de S. K. Quinn ¤

Résumé :
Après avoir triomphé des épreuves qui ont mis en péril sa sulfureuse relation avec Sophia, Marc la demande en mariage. Elle accepte de l'épouser, mais à condition que son père, qui doute de leur engagement, leur donne sa bénédiction. Pour espérer l'obtenir, le couple doit relever le défi que ce dernier leur lance : rester éloignés l'un de l'autre durant trois mois. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Marc. Et justement, l'amitié que Sophia porte à son partenaire de scène risque de l'attiser...
"La puissance de leur désir
résistera-t-elle à cette ultime épreuve ?"






Editeur : J'ai Lu 
Collection : Passion Intense
Paru le : 5 Octobre 2016
Pages : 376


Mon avis : 
Je remercie les Editions J'ai Lu pour l'envoi de cette suite que j'attendais avec une impatience non dissimulée. Et pourtant, je ne me suis pas jetée dessus tout de suite, sans doute voulais-je faire durer le plaisir de retrouver un univers et des personnages que j'avais adorés suivre jusqu'à présent. Quoi qu'il en soit, je suis une nouvelle fois partie très confiante et curieuse pour la lecture de ce troisième tome.

Nous retrouvons donc Marc et Sophia, nos deux tourtereaux plus soudés et amoureux que jamais, et c'est un vrai régal de les retrouver ainsi. D'autant plus que là, nous entrons un peu plus dans une phase de vrai petit couple, nous découvrons un Marc un peu plus mielleux que d'habitude, mais aussi beaucoup plus autoritaire au vu de ce qui s'est passé précédemment. Il semble prendre goût à cette relation plus conventionnelle qu'il est en train de vivre avec Sophia et j'avoue que j'ai été très émue de le voir sous cet autre jour. J'ai également bien fait de faire durer le plaisir en me jetant sur ce tome un peu plus tard que sa date de sortie puisque nous les suivons en train de préparer puis de fêter leur premier Noël tous les deux avec la famille de Sophia, dans ce petit cottage si douillet et chaleureux. De quoi mettre, si c'est encore possible, encore plus de baume au cœur, surtout durant cette période. Bien entendu, tout est loin d'être idyllique dans ce tome-ci et le défi -si je puis dire- que leur lance le père de Sophia est pour le moins surprenant, bien qu'assez compréhensible quand on y réfléchit bien. La question est : leur amour va-t-il tenir trois mois sans se voir ni se téléphoner à longueur de temps ?

J'ai eu un peu peur que durant cette période, l'auteure nous fasse entrer dans une sorte de routine bien huilée qui risque de m'ennuyer quelque peu. Eh bien j'ai été plus qu'agréablement surprise puisque cette séparation forcée ne se passe pas du tout comme je l'avais imaginée. Elle est très mouvementée et avec la dynamique des chapitres courts on avance très vite dans l'histoire puisque les pages se tournent presque d'elles-mêmes. Sans parler aussi du fait qu'on prend bien le temps de savourer les préparatifs de Noël en leur compagnie avant que les choses sérieuses pour eux ne commencent. Puis une fois que ce fut le cas, j'ai aimé suivre l'évolution d'une « Sophia sans Marc », de la voir pour la première fois se représenter presque chaque soir pour la pièce dans laquelle elle joue et dont elle est l'un des deux personnages principaux. J'ai également aimé découvrir avec quelle facilité elle s'est liée à son compagnon de scène et vice versa, bien que ce dernier attende clairement autre chose qu'une simple amitié, aussi forte soit-elle.

Elle gagne en assurance, elle ose bien plus s'affirmer dans son univers professionnel et je crois que cette coupure avec le beau Marc, bien que nous ne nous en rendions pas bien compte en tant que simple lecteur tant cela passe vite, lui est plus que bénéfique. On la sent très amoureuse, voire complètement accro à lui, mais elle sait aussi garder la tête sur les épaules et ne pas oublier ses obligations et engagements aussi bien professionnels que personnels. Quant à Marc, eh bien il est fidèle à lui-même je dirais et n'est pas en reste pour surprendre sa belle. Il est là, bien présent tapi dans l'ombre à assurer sa protection contre un mal dont seul lui semble en comprendre l'importance. Et n'hésite pas à lui réserver quelques plaisirs charnels dont il a le secret, le tout sans même être présent. Des moments imaginatifs et très sensuels qui ne sont pas sans nous rappeler le nom de cette collection...

Seul petit bémol, la fin d'un supplice qui arrive bien trop vite et bien trop facilement à mon goût et qui nous rappelle un peu le second tome avec une action presque similaire qui se termine tout aussi vite. La naïveté dont fait preuve Sophia m'a fait lui hurler dessus mentalement tant elle m'a agacée à ce moment-là et on comprend pourquoi Marc est aussi prévenant, à la limite de la paranoïa avec elle. Mais leur union finale est tellement belle qu'on en oublie bien vite ce petit désagrément.

En somme, j'ai passé un délicieux moment aux côtés de ce couple explosif si attachant. Il me tarde de les retrouver dans, si j'ai bien compris, un ultime tome à venir pour l'année prochaine. J'ai adoré suivre Sophia et Marc, découvrir l'importance et l'évolution de leur engagement, mais aussi tout le petit monde qui gravite autour d'eux. Si bien que j'adorerais avoir des spin-off les concernant. Le monde du théâtre est toujours aussi bien mis en avant, même si forcément leur relation prend une place très importante dans le roman. La plume de l'auteur est un vrai régal, on n’entre pas dans des détails pouvant alourdir le roman, elle est précise et efficace et les chapitres relativement courts font qu'on avance très rapidement, car nous sommes poussés par une curiosité et une addiction sans nom ! Je ne peux que vous recommander cette saga dont chaque tome est un vrai plaisir à suivre, le côté érotique est assez soft bien que présent, mais c'est si joliment écrit qu'on ne peut qu'adhérer.

Ma petite note : 

Mes avis sur les deux premiers tomes :

 


Merci encore à eux :



===> 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...