jeudi 28 juillet 2016

¤ Cet été-là, de Sarah Ockler ¤

Résumé :
Rien ne vaut les plages de Californie pour tomber amoureuse. C'est en tout cas ce que pense Frankie, la meilleure amie d'Anne. Selon elle, il est aussi grand temps qu'Anna sorte avec un garçon. Ces vacances sont donc l'occasion rêvée ! Sauf qu'Anna n'a aucune envie de passer l'été à flirter en bikini. Parce qu'elle a déjà vécu une première, et secrète, histoire d'amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt, juste avant qu'il ne meure brutalement, laissant Frankie et Anna anéanties derrière lui...





Editeur :Nathan 
Collection : Grand Format
Paru le : 19 mai 2016
Pages : 335



Mon avis :
Je remercie les Editions Nathan pour l'envoi de ce roman jeunesse qui m'avait tapé dans l'œil à la lecture de la quatrième de couverture. Un roman que je voyais parfaitement bien m'accompagner à la plage et qui regroupe tout ce que j'aime lire en cette saison. C'est sans conteste mon gros coup de cœur de l'été !

Nous sommes dans la peau d'Anna cette adolescente pleine de vie qui a la chance d'avoir des meilleurs amis en or juste de l'autre côté de la clôture en bois qui sépare leurs deux maisons. Ce ne sont autres que Frankie et son grand-frère Matt, dont elle est secrètement amoureuse depuis plusieurs années. On entre très vite dans leurs petites habitudes de vie communes, lycée, week end, leur glacier et leur groupe de musique préféré ainsi que pas mal d'anecdotes qui font qu'on ne peut que sourire dès les premières pages tant tout paraît si simple et beau dans le trio qu'ils forment. Nous sommes aussi rapidement projetés dans la réalisation du vœu d'anniversaire qu'Anna fait au moment de souffler son gâteau. Et il se trouve que cette année c'est enfin sa chance ! Matt la remarque ENFIN, il ne la voit plus comme la meilleure amie de sa petite sœur, mais comme LA personne avec qui il a envie d'être sur le long terme. Très vite les choses entre eux se mettent en place, en secret à coup de rendez-vous nocturnes clandestins et de petits moments qu'ils peuvent grappiller dès que Frankie n'est pas avec eux. Ces moments sont particulièrement intenses au point de vous retourner l'estomac une fois que les choses dérapent, que la vie de Matt s'interrompt brutalement emportant avec lui ce secret si lourd à porter pour Anna qui va devoir apprendre à vivre avec, sans lui. Nous laissant nous dans l'expectative.

Comment décrire à quel point ce roman m'a touchée ? Il m'a tenue en haleine tout au long de ma lecture et une fois fini j'ai eu beaucoup de mal à passer à « autre chose ». Il est de ces romans à la quatrième de couverture plus ou moins légère avec un parfum d'iode et de sable chaud, mais qui renferment tellement plus que cela. Le ton est loin d'être aussi léger bien que nous sommes sur un roman jeunesse. Suivre Frankie vivre les différentes étapes du deuil avec un déchirement palpable ainsi qu'Anna qui n'a d'autres moyens que de souffrir en silence à travers le journal intime que Matt lui a offert est tout simplement horriblement addictif. On a tellement envie qu'elles se parlent franchement, que Matt ne soit plus un sujet tabou pour leurs deux familles pourtant si proches ; qu'on tourne les pages sans s'en en être conscient. Les images, les pleurs, les flashbacks, la musique, les odeurs font partie de nous également. L'auteur nous entraîne dans un tourbillon d'émotions avec brio, ne négligeant aucun détail pour nous faire complètement fondre face à tous ça.

°•°• "Ma mission est de te faire apprécier l'importance de ces mots. L'importance de ces auteurs, de ce qu'ils disent, de ce qu'ils ont été." 
Il dessinait les contours de mon visage tout en parlant.
"Chaque histoire s'inscrit dans une vie, une existence entière. Heureuse, triste, tragique, peu importe. Ces vies forment un tout. Et les livres sont là pour nous les transmettre."•°•°

 Alors, il ne nous reste plus qu'à tenter de lâcher prise et à les suivre lors de ces trois semaines d'été dans la maison de location au bord de l’océan en Californie que les parents de Frankie louent chaque année, dans l'espoir que les dialogues et que la vie reprennent, sans pour autant en oublier ce qui les unit. Et c'est là que le ton plus léger fait surface, on se détend comme on peut sur les serviettes de plage réchauffées par le soleil, à travers les baignades, les rencontres, la première fois, les mensonges, pour en arriver à une conclusion tout simplement parfaite. On referme le livre avec une pointe dans le cœur, les larmes aux yeux et toutes les réponses à nos questions avec en prime une belle leçon sur la vie en général.

J'ai vécu de très belles heures de lecture à travers ces pages, sans doute les meilleures depuis bien longtemps. J'ai eu la gorge nouée si souvent que cela me reprend en écrivant cette chronique, car elle me replonge indéniablement dans ce que j'ai ressenti, lors de ma lecture. Il fait partie de ces livres que je conseillerais les yeux fermés si possible en le lisant au bord de la mer, les pieds dans le sable, histoire d'être encore plus proche de l'univers dans lequel on est projeté. Je relirai ce roman c'est certain accompagnée de quelques mouchoirs, car je ne garantis pas de pouvoir me retenir de pleurer lors de ma prochaine lecture.

En résumé je crois que vous l'aurez compris, Cet été-là est un très gros coup de cœur ! Roman jeunesse certes, mais avec un thème si difficile qu'il est impossible de le prendre à la légère. Il y est aussi question d'amitié, du premier amour, de secrets, tellement, tellement de secrets qu'on en a mal au ventre pour Anna. On se sent frustré, incompris, muet finalement face à tout ce qu'elle doit garder pour elle parce qu'une promesse est une promesse et qu'à cet âge-là tout prend une ampleur parfois démesurée qu'on respecte la parole donnée à la lettre. J'ai été merveilleusement émue, tourmentée, habitée par tant de sentiments que j'ai refermé le livre le sourire aux lèvres et les joues baignées de larmes avec l'impression que mon estomac avait disparu et j'ai su que cette histoire resterait gravée dans ma mémoire. Que ces personnages, cet univers auquel je me suis tant attachée continuerait à vivre dans mon esprit encore longtemps. Je ne peux que vous recommander de lire ce livre au plus vite si ce n'est pas déjà fait.

Ma petite note :  



Une mélodie bien triste quand on y pense...



Petite photo de vacances :


Merci encore à eux : 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...