jeudi 29 septembre 2016

¤ Le Caméléon, de Angela Behelle ¤


Résumé : 
Et si les hommes
étaient d'extraordinaires
caméléons du sentiment ?
Les garçons croient-ils aux contes de fées ?
Drôle de question !
Surtout quand ils approchent la trentaine, ressemblent à des anges au corps sublime, gagnent bien leur vie grâce à un travail qui les éclate, conduisent des voitures de luxe, ont un appartement de rêve, des copains à la pelle et une petit amie qui recueille les suffrages de leur famille tout en flattant leur orgueil.
Franchement, à quoi ça servirait de verser dans des fariboles de ce genre ?
Un train entre Lille et Paris n'a rien d'un carrosse, un appartement parisien, rien d'un palais, et une clé USB, rien d'une baguette magique.



Editeur : Pygmalion
Paru le : 7 Septembre 2016
- Collection : Romans
Pages : 551


Mon avis : 
Je remercie chaleureusement les Editions Pygmalion pour cet envoi qui m'aura permis de découvrir ENFIN la plume d'Angela. Je suis cette auteure depuis pas mal de temps avec grand plaisir et elle a sur éveiller de plus en plus ma curiosité au fil des retours positifs que j'ai vus sur ses ouvrages. C'est donc assez confiante que je suis partie à l'aventure et autant vous le dire tout de suite : c'est un carton plein pour ce roman qui est un très joli et très gros coup de cœur !


Nous rencontrons sans tarder nos deux personnages principaux qui entrent en scène aussi simplement que possible. C'est fou comme un simple trajet en TGV peut tout changer. Notre narrateur Mathias, ce jeune homme trentenaire,séduisant au possible, avec un niveau de vie très confortable et une famille peu banale puisqu'il est issu de la « haute société » dirons-nous ; nous livrera avec délice le fond de ses pensées. Pour mon plus grand plaisir, nous sommes majoritairement dans sa tête et non seulement ça change, mais en plus j'apprécie particulièrement sa manière de réfléchir qui est plus simple et directe que pourrait l'être celle d'une femme, par exemple. En face de son siège, nous avons Alexandra, cette jeune femme dynamique, forte et indépendante qui manie le clavier de son ordinateur avec une dextérité impressionnante. Elle est assez simple et naturelle et se soucie assez peu de son apparence tant elle est happée par son travail. J'ai su dès les premières pages que j'allais vivre à fond cette romance, cette histoire pas si banale que ça. Et je ne me suis pas trompée, car une chose en entraînant une autre, Mathias ne tarde pas à se mettre dans un bourbier énorme pour conquérir sa belle, et les choses sérieuses peuvent commencer pour nous faire vivre à cent à l'heure cette histoire.

Avant d'adhérer totalement à l'histoire - même si je savais pertinemment au fond de moi que ça allait beaucoup me plaire - je suis totalement tombée sous le charme de la plume et du style de l'auteure. Je les ai trouvés vraiment très bons, entraînants, visuels, avec une justesse qui fait mouche à chaque fois et addictifs comme jamais. J'ai eu toutes les peines du monde à reposer le livre à chacun de mes moments de lectures. Je me disais constamment  « allez, encore quelques pages » et de ce fait, la fin est arrivée bien vite, même si j'ai quand même tout fait pour le faire durer du mieux que j'ai pu. J'ai beau y réfléchir, je n'ai pas pu trouver de longueurs, de répétitions ou de petits points négatifs. Non, ici absolument tout m'a plu. Je me suis laissée entraîner dans cet univers au coeur de cet appartement tout simplement sublime qui semble avoir une âme, en passant par les rues de Paris, cela m'aura permis de trouver cette ville plus belle et accueillante qu'elle ne l'est en réalité.

La sensualité et la tendresse transpirent à travers les mots de l'auteure, on y discerne même une certaine douceur et une prévenance dans les simples gestes du quotidien qui peuvent paraître tout à fait anodins. L'espèce de routine qui s'installe durant la colocation entre Mathias et Alex aurait pu être lourde et pleine de longueurs, mais là encore il n'en est rien. On a droit à des joutes verbales tout à fait délicieuses, à des taquineries et des sous-entendus mêlant désir et addiction, nous rendant nous aussi complètement accros à ce que ressent Mathias, au besoin qu'il a de vivre à fond cette histoire légèrement dingue ! Quant aux moments plus intimes qui se font très discrets, ils sont joliment écrits, sans vulgarité aucune, avec beaucoup de passion et de tension sexuelle refoulées depuis leur toute première rencontre.

En somme, j'ai passé un moment de lecture tout à fait exquis aux côtés de Mathias et d'Alex, mais aussi de tout ce petit monde qui gravite autour d'eux. Si la quatrième de couverture et la couverture de ce roman restent assez énigmatiques, elles prennent très vite tout leur sens au fil des pages. J'ai tout particulièrement aimé la façon dont l'auteure s'y est prise pour détourner le titre et lui donner vie d'une toute autre manière entre les mains et l'imagination de Mathias. Un très bel hommage pour un très beau roman tout en douceur et poésie. J'ai avant toute chose adoré la plume enchanteresse de l'auteure et donc rien que pour cela, je ne peux que vous le recommander. Mais si en plus vous y ajoutez une romance tout simplement sublime, alors vous serez vous aussi conquis ! Je n'attendrai pas trop longtemps avant de découvrir d'autres titres d'Angela qui est, pour moi, vraiment une belle personnalité à découvrir de toute urgence ! Je ne préciserai en aucun cas que le fait de tomber amoureuse de Mathias risque de vous arriver aussi…

Ma petite note :  



Merci encore à eux :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...