¤ Mes derniers avis ¤

¤ Mes derniers avis ¤


  [CONCOURS] Romances de Noël  


vendredi 22 juin 2018

¤ Un gentleman dans l’étang, de Christy Saubesty ¤

Résumé :
"Marie épousseta son pantacourt, puis contourna l'arbre pour s'approcher de l'étang. Elle s'accroupit en grommelant, effleura la surface saumâtre de l'eau et lâcha une nouvelle bordée de jurons.
- Si je peux me permettre..., commença Mathieu.
- C'est gentils, mais non, le coupa aussitôt la jeune femme en se relevant. Il n'y a plus rien à faire. Mon collier est tombé dans l'eau. C'est un bijou auquel je tiens énormément et...
Mathieu posa son journal, retira sa veste et commença à rouler ses manches."
Marie se sent enfin prête à prendre la vie à bras le corps et à s'autoriser à être elle-même. La tâche serait toutefois plus simple si elle n'avait pas la fâcheuse habitude de se mettre dans des situations délicates. Gérer le Tutti-Fleur pendant le congé maternité de sa soeur ne faisait pas partie de ses rêves de petite fille, surtout quand, comme elle, l'action passe avant la réflexion. Sa récente rencontre avec l'irritant Mathieu, gentleman barboteur et sauveteur en titre des causes perdues, va cependant changer la donne...


Editeur : Pygmalion
Collection : Il est une fois
Paru le : 23 Mai 2018
- Pages : 261


Mon avis :
Je remercie les Editions Pygmalion pour l'envoi de ce roman qui me faisait très envie, d'abord pour retrouver un peu la plume de Christy, et ensuite pour découvrir ce que leur nouvelle collection donnait. L'idée de revisiter des contes à notre époque me plaît énormément et pour celui-ci, c'est un pari réussi !

Nous suivons Marie, cette jeune femme qui repart enfin du bon pied semble-t-il après une rupture qui date un peu, mais qui n'en reste pas moins sensible. Elle décide de s'ouvrir un peu plus au monde et de sourire à la vie tout en gardant bien en tête son identité avant tout, elle sait ce qu'elle ne désire plus et c'est déjà un bon départ. Elle est donc pour l'instant célibataire et heureuse dans son petit appartement, bien que celui-ci lui paraisse bien vide et terne comparé à la vie de rêve qu’a sa sœur dont elle est très proche. Elle est maman et attend encore un heureux événement, ce qui fait que Marie va se retrouver à gérer la boutique de fleurs, dont elle est la co-gérante, seule. C’est un sacré défi auquel elle ne s'était pas attendu du tout et pour le coup, il va falloir qu'elle redouble d'efforts pour ne pas faire de gaffe ou se mettre dans des situations impossibles bien malgré elle, car bien entendu elle ne peut s'en empêcher. Mais, fort heureusement pour elle, au détour d'une ballade avec son petit neveu au bord d'un étang, un prince charmant y fait son apparition…

J'ai littéralement dévoré ce roman, je l'ai terminé en un temps record et sans vraiment m'en rendre compte tant j'ai été happée par l'histoire. J'ai été vraiment très contente de redécouvrir un conte, même si celui-ci y est assez discret finalement, l'histoire m'a beaucoup plu, car elle ne prend pas le tournant habituel que l'on décrypte très vite dans une romance. Ici nous avons droit à de nombreux questionnements quant à l'issue de tout ceci, et en prime nous avons une héroïne très forte et sûre d'elle avec une indépendance que j'ai beaucoup admirée tout au long de ma lecture. Le tout avec beaucoup d'humour, je n'ai pas arrêté de pouffer de rire en lisant les répliques de Marie qui sont, disons… très distinguées ! Et le plus drôle dans tout ça a été la réaction de Mathieu, son prince, en découvrant son vocabulaire vraiment très fleuri. Je me suis régalé !

Le côté très familial qui ressort m'a également bien plu, car la complicité qu’a Marie avec sa sœur est vraiment très touchante, et alors avec son beau-frère n'en parlons même pas. Ils m'ont mis la larme à l'œil ces deux-là. Il faut dire que tant d'amour, de bienveillance et de générosité est relativement rare je trouve, de ce fait j'ai été très émue par cet aspect-là qui détonne légèrement avec le vocabulaire de Marie. Et sincèrement, l'équilibre est juste parfait entre le côté chaleureux et drôle qui se dégage d'entre ces pages. Concernant le début d'histoire entre Mathieu et notre héroïne, le moins que l'on puisse dire est qu'elle est peu banale et remplie de coïncidences un peu grossières parfois. Le monde est-il si petit que ça ? Cela étant dit, on n'y prête peu attention tant l'histoire est addictive.

Je ne trouve pas réellement de point négatif à soulever ici puisque j’ai été vraiment prise par le tourbillon d’émotions que ressent Marie. Entre la gestion de la boutique de fleurs, les emmerdes qui ne tardent pas à arriver (et pas petites en plus) et la romance qui met tout de suite le feu aux joues avec supplément de papillons dans le ventre et début de sentiments amoureux en prime. On ne s’ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent à toute allure, car il nous faut absolument savoir ce qui va se passer ensuite, ce que va décider Marie pour son avenir plus ou moins proche et j’ai adoré le tout sans exception.

En somme, j'ai passé un délicieux moment à redécouvrir ce conte qu'est « La fille du roi et la grenouille » avec la compagnie pétillante et pleine de vie de Marie. J'ai tout particulièrement aimé son personnage fort et indépendant avec un caractère bien trempé, un cœur énorme pour sa famille et son côté très « je pense à moi avant tout » sans pour autant paraître égoïste, bien au contraire. Elle s'assume et ça fait du bien de lire ce genre de roman-là, il donne un peu de force et d'espoir. Quant à Mathieu, qui est entré tel un intrus, bien attentionné, mais un peu maladroit dans sa vie, je l'ai tout de suite adopté. Il est touchant, aimant et adorable, le tout sans paraître mièvre pour autant. Je me rends compte en rédigeant cette chronique que cette histoire m'a bien plus marqué que je ne l'aurais cru et c'est donc sans grande surprise qu’elle entre dans la catégorie de mes coups de cœur que je recommande les yeux fermés !

Ma petite note :  




Merci encore à eux :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...