samedi 12 avril 2014

¤ Georgian, Tome 1 : Si vous le demandez, de Sylvia Day ¤

Résumé:
Quand Marcus, comte de Westfield et agent de la Couronne, reçoit l'ordre de protéger Lady Elizabeth Hawthorne, il pressent des retrouvailles passionnées. Quatre ans plus tôt, effrayée par sa sensualité, elle l'a éconduit sans ménagement. Aujourd'hui veuve, elle ne lui témoigne que froideur et dédain, mais Marcus perçoit son trouble. Cette fois, pas questions de la laisser s'échapper. Et lorsque, enfin, il l'aura libérée de ses peurs, c'est elle qui réclamera les plaisirs interdits que lui seul peut lui offrir.
 
- Editeur : J'ai lu
- Collection : Semi-poche
- Sorti le : 12 mars 2014  
- Broché : 413 pages
 
Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de retrouver pour la deuxième fois la plume de l'auteure, mais qui est aussi mon deuxième roman historique ! Très contente de voir que j'aime de plus en plus ce genre-là, pourtant ici autre chose attire toute notre attention...

Nous suivons ici Lady Elisabeth, une jeune veuve au caractère bien trempé qui m'a d'ailleurs souvent tapée sur les nerfs, mais elle est courageuse, forte et met toute son énergie à cacher sa faiblesse et ce qu'elle peut réellement ressentir, surtout quand il s'agit d'amour. Et Marcus, cet homme ravagé par la haine et la vengeance de ne pas avoir eu sa promise quatre ans plus tôt comme c'était convenu suite à leurs fiançailles.
Cet échec cuisant est basé sur un ridicule malentendu, mais Marcus compte bien tout faire pour récupérer son dû, à savoir Elisabeth, assouvir son besoin incessant d'elle et la laisser tomber comme elle s'est permise de le faire par le passé. Seulement les choses ne se passent pas comme prévu et la mission pour laquelle il est engagé et qui lui a permis de retrouver sa belle se complique quelque peu. Il s'avère que l'intrigue autour du journal de son défunt mari complique leur mission et surtout mette en danger de mort la belle Lady ainsi que son entourage proche. Marcus est donc chargé de décrypter le journal pour le patron de l'agence au service de la Couronne et aussi d'assurer la protection d'Elisabeth. De ce fait il va très largement abuser de ses pouvoirs pour la séduire de nouveau, en montrant toute l'assurance qu'il fait preuve et surtout toute l'expérience qu'il a acquis durant ces dernières années. Ce qui lui a valu une haute réputation de coureur de jupons...

J'ai passé un très bon moment en compagnie de ces deux-là, mais aussi en compagnie des personnages secondaires. Leurs familles respectives sont tout simplement adorables à leur façon, très respectueuses les uns envers les autres, le tout avec un humour et une légèreté de l'époque à ne pas négliger. Je les ai tout bonnement adoré le tout en sachant que les autres tomes concerneront très certainement un de ces personnages à chaque fois et bien il me tarde d'en apprendre plus à leur sujet. Concernant l'intrigue principale, elle m'a intrigué et bien plu, mais malheureusement je l'ai trouvé mal exploitée. L'enquête et le décryptage du journal étaient très irréguliers durant ces 400 pages. L'auteure s'est beaucoup trop attardée sur l'histoire d'amour entre nos deux protagonistes, non pas que cela me déplaise, au contraire, mais les scènes de sexe sont indéniablement trop nombreuses. Parfois même cela en devenaient ridicules, comme si l'auteure avait un besoin irrépressible d'en écrire à foison chaque fois que le moment où ils étaient seuls se présentaient. J'ai parfois trouvé cela un peu lourd.

Fort heureusement les réparties piquantes entre Elisabeth et Marcus ne manquent pas de nous faire sourire, souffler, lever les yeux au ciel, bref de nous faire réagir ! Ils sont autant adorables qu'agaçant à se tourner autour, à se faire souffrir, le tout saupoudré de non-dits, ce qui a eu le don de me faire hurler mentalement sur eux ! Cela dit, le dépaysement de l'époque est complet et j'ai adoré me retrouver à Londres avec eux. Me promener en calèche, sur la plage, passer de maison en maison, porter de magnifiques robes, assister à de grands bals. Pas de doute concernant la magie de la plume de Sylvia Day, elle est vraiment très visuelle et prenante. Et malgré un dénouement trop simple et rapide avec le happy end à la clé j'ai quand même passé un bon moment, bien que pas satisfaite à 100% notamment avec les points que j'ai relevé précédemment.

En somme, un bon moment de lecture, un dépaysement total, une intrigue trop simplement résolue bien que captivante concernant tous ces complots, du sexe à foison, je vous le recommande chaudement. C'est sans en attendre trop que vous saurez le plus l'apprécier je pense. Un bon moment de détente entre les bras de Marcus sur une ambiance Londonienne.

Ma petite note : 



Merci encore à eux :

~ 7/12 ~




5 commentaires:

  1. Je me dis toujours que je devrai essayer de lire cette auteur, et puis... rien. Je n'ai toujours pas sauté le pas.

    RépondreSupprimer
  2. Je t'avoue que j'hésite vachement à le lire... Tout m'attire en ce livre, mais j'ai peur que ça tourne surtout autour du cul...

    RépondreSupprimer
  3. Le côté "érotique", justement - pas facile quand on est prof (et que de gentils collègues vous lisent) de chroniquer ce type de roman.

    RépondreSupprimer
  4. La romance érotique ce n'est pas vraiment pour moi alors une saga, je préfére ne pas tenter...

    RépondreSupprimer
  5. Oui dans ce cas il vaut mieux éviter en effet :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...