mardi 8 mai 2018

¤ Hello, de Laura Trompette ¤


Résumé :
"Mes mains tremblent sur le clavier. Ma mâchoire se serre. Mon nez ne prend plus d'air. Ma tête implose, en quelques secondes. Les mots frappent mes yeux et mon cœur par ricochet. A cet instant, je voudrais revenir en arrière."
Auteur à succès, Emma L. Coste est publiée aux Etats-Unis pour la première fois et s'envole vers New-York. Là-bas au détour d'une soirée banale, elle croise par hasard l'homme avec qui elle a partagé une partie de sa vie. La plaie est encore trop vive... Pourtant, cette collision n'est rien à côté des événements étranges qui commencent alors à se produire.
D'une valise disparue aux lettres anonymes qui ne tardent pas de l'inquiéter, Emma saura-telle se défaire de l'étau qui se resserre autour d'elle ?





Editeur : Pygmalion
Paru le : 7 Mars 2018
Pages : 420


Mon avis :
Je remercie les éditions Pygmalion qui m'ont permis de découvrir ce nouveau titre de Laura Trompette dont la plume et les univers m'ont jusque-là tellement plu et transporté. Je savais qu'en m'engageant dans un tout nouvel univers, j'allais apprécier et ce fut le cas, avec même un peu plus de force que je l'avais espéré.

J'ai eu le plaisir le temps d'un roman d'être dans la peau et dans la tête de notre héroïne Emma L. Coste, cette auteure à succès tout juste publiée aux Etats-Unis. Nous la suivons dans l'aboutissement de son travail en traversant une partie du globe afin de se faire connaître aux yeux du monde. Un magnifique succès qu'elle devrait se réjouir de fêter, mais qui malheureusement ne se déroule pas tout à fait comme prévu. En effet, elle se voit rattrapée par les blessures du passé, blessures qui ne se sont jamais totalement refermées malgré le fait qu'elle se reconstruise petit à petit seule. En réapprenant à vivre pour soi et non pour l'autre, pour le couple ou encore pour les attentes ou l'approbation de l'autre. Celui-là même qui l'a tant fait souffrir réapparaît le temps d'une soirée, complètement par hasard, quelques jours avant un des moments les plus importants de sa vie. Malheureusement, elle succombe et après ce moment d'égarement où l'espoir renaît, tout se chamboule de nouveau et nous avons l'impression de recevoir un uppercut dans l'estomac, tant la situation et les enchaînements d'incidents se multiplient de manière tout à fait inquiétante...

J'ai très vite ressenti une forme d'addiction en me plongeant dans ce roman, telle qu'il m'a été difficile de le reposer et me le sortir de la tête le temps de quelques heures où mes obligations ont retenu une partie de mon attention. Pourtant, je ne m'attendais à rien de particulier en plongeant dans cet univers, je savais juste qu'il changerait une fois encore, car oui avec l'auteure on ne reste jamais dans le même genre d'histoire. Je me suis beaucoup interrogée sur la nature du roman, à savoir par exemple s'il y avait une petite part autobiographique, notamment dans les habitudes de vie de cette auteure qu'est Emma. De ce fait, j'avoue avoir été encore plus attentive à certains points, car oui, les auteurs, leur imagination débordante et la manière dont ils transmettent cela par écrit avec tant de facilité me fascine. J'ai un mince espoir que peut-être j'ai vu juste, le harcèlement en moins bien sûr.

D'ailleurs, en parlant de harcèlement, j'avoue que j'ai été quelque peu déçue, car j'ai dès le départ, avec cette histoire de valise disparue, deviné qui était le cerveau, si je puis dire, de tous les tourments qu'elle subit. Et cela a gâché un peu la profondeur du roman dans lequel je me suis si bien imprégnée. J'aurais aimé être un peu plus surprise, découvrir que celui qui l'a tant fait souffrir est encore plus diabolique qu'Emma nous le décrit, mais il n'en est rien et certainement avec mon côté paranoïaque qui ressort, j'avais vu juste dans le jeu de celle que j'ai détestée depuis le début. Par simple solidarité avec l'héroïne, on lui doit bien ça.

A côté de cela, même s'il n'y avait pas de mystère à dévoiler ou du moins une partie me concernant, j'ai quand même beaucoup apprécié ce roman. À travers toute cette histoire sordide, on ressent le besoin pressant d'y revenir, de se dire que peut-être on se trompe, que tout ceci est dans la tête de l'héroïne. Mais les indices se multiplient et Emma est très bien entourée, multipliant du même temps les témoins. Elle ne perd pas la tête, elle est juste une auteure à succès qui a eu le malheur de partager une partie de sa vie avec la mauvaise personne. Cela fait réfléchir et les « Et si... » ne tardent pas à fuser au fur et à mesure de notre lecture.

En somme, j'ai passé un excellent moment de lecture aux côtés d'Emma qui reprend peu à peu le contrôle de sa vie, de ses émotions, de ses sentiments. Elle est adorable, touchante et forte, et à la fois si fragile encore à l'intérieur qu'on ne peut que s'identifier à elle pour certaines parties de sa vie et de ses ressentis. J'ai pris énormément de plaisir à retrouver la plume de Laura dont la fluidité des mots et la justesse des réflexions sonnent justes. On ressent une certaine part de vécu, mais aussi une forme de sagesse et de force à travers ses mots et cela en est troublant. L'histoire m'a beaucoup plu, même si je n'ai pas été totalement surprise, mais en tout cas elle reste quand même à couper le souffle ! Je suis ressortie de cet univers complètement rincée émotionnellement, tellement c'était trop par moments. Quoi qu'il en soit, je ne peux que vous recommander ce roman qui est pour moi un beau coup de cœur, de ceux qui restent en tête encore un moment !

Ma petite note :  






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...