lundi 12 février 2018

¤ Le cadeau de l’hiver, de Jennifer Greene ¤

Résumé :
Merry a tenu sa promesse : sans hésiter un seul instant, elle a recueilli Charlène, la fille de son meilleur ami, désormais orpheline. Mais ses premiers échanges avec Charlène ne se déroulent pas comme prévu, et Merry se prend à craindre qu'on ne lui retire la garde de la fillette si elle ne parvient pas à se faire accepter d'elle. Bouleversée, mais déterminée, Merry sollicite alors l'aide de Jack Mackinnon, son nouveau voisin. Grâce à la complicité qui s'instaure rapidement entre elle et lui, Merry espère rendre sa joie de vivre à Charlène et - qui sait - prendre aussi un nouveau départ dans sa propre vie...







Editeur : Harlequin
Paru le : 1er Novembre 2017
Pages : 410


Mon avis :
J'ai voulu rester dans l'esprit de Noël avec ce dernier roman choisi tout spécialement pour l'occasion dans ma PAL. Je suis très contente de l'avoir pris, car je suis tombée sur une jolie romance doudou comme je les aime. On devine dès les premières pages comment tout cela va finir, mais ce genre d'histoire est tellement agréable parfois que je ne regrette pas mon choix !

Nous rencontrons Merry, cette jeune femme indépendante et libre comme l'air, celle-là même qui n'hésite pas à quitter travail, amis et famille pour aller au secours d'une enfant, Charlène, dont le père vient de décéder. C'est arrivé brusquement, et pourtant, elle n'a pas hésité une seule seconde pour honorer une promesse faite il y a plus de dix ans sur une serviette en papier à un de ses amis les plus proches. Pourtant, avec le temps, ils ont chacun emprunté des chemins différents, au point de se perdre de vue et ne pas vivre dans le même État. Elle se retrouve à vivre la vie qu'elle s'était promis de ne surtout pas vivre : habiter dans une banlieue où toutes les maisons bien rangées et proprettes se ressemblent, où les mères de famille sont dévouées corps et âme à leurs enfants et à leur mari, de véritables mères au foyer en somme. Mais son petit confort ainsi que toutes ses convictions quant à sa vie de femme libre pourraient bien être revus, car il semblerait que le voisin d'à côté ne la laisse pas indifférente du tout…

J'ai tout de suite craqué pour l'univers et la plume de l'auteure, car pour une fois je n'ai eu aucun mal à me glisser dans l'histoire et à me prendre au jeu. Par contre, je suis restée un peu sur ma faim quand j'ai compris dès le début qu'en fait il n'y aurait pas de Noël, de préparation et de tout ce qui fait la magie si magnifique de cette époque de l'année. Là, au contraire, nous nous retrouvons fin janvier avec une héroïne gaffeuse au possible et une enfant de onze ans à gérer au mieux après le deuil qu'elle vient de vivre. Mais j'ai trouvé agréable que dans cette histoire si légère et sans prise de tête l'auteure insuffle de beaux messages d’espoir et de tolérance à travers la protégée de Merry. Charlène est une enfant singulière, surdouée, attachante et émotionnellement difficile à gérer même si elle ne fait rien pour contrarier notre héroïne. C'est en quelque sorte son absence de rébellion qui est inquiétante, mais j'ai trouvé que Merry s'en sortait merveilleusement bien.

Quant à Jack, ce beau voisin sexy à souhait, père et divorcé qui a lui aussi connu l'abandon de la plus humiliante des façons, entre dans leur vie sans que rien n’ait été prémédité. Il se trouve que l'attirance et l'alchimie entre eux sont bien présentes, ainsi qu’une propension à être constamment en galère telle un vrai boulet, et notre héroïne va sans le vouloir l'attirer dans ses filets. J'ai trouvé ces moments-là vraiment très drôles au passage, ils m'ont également permis de me sentir un brin plus proche de Merry, tant son incapacité à faire des choses simples pour le reste du monde est compliqué pour elle. Concernant la relation qu'elle a avec Charlène, je l'ai trouvée très bien tournée, très attendrissante. J'ai eu les larmes aux yeux à de nombreuses reprises tellement Merry a le cœur sur la main, une patience à toute épreuve et un savoir-faire -qu'elle se découvre petit à petit- irréprochable. Le petit bonus pour alléger tout ça fut vraiment Jack, qui a pu lui vider un peu la tête, la décharger de tous ses soucis, sans parler de ses fils qui sont tout simplement adorables, bien que peu subtils pour jouer les entremetteurs.

En somme, j'ai passé un excellent moment de lecture/détente avec ce petit roman doudou. Les personnages sont très différents, mais semblent avoir tous connu un jour l'abandon d'une personne aimée que ce soit par le deuil ou le départ volontaire sans retour en arrière. A travers toute cette légèreté, l'auteure insuffle à son roman de beaux messages d’espoir, de tolérance et de pardon qui m'ont beaucoup émue et ont su résonner en moi comme il le fallait, je pense. J'ai eu le cœur serré en refermant le livre, comme à chaque fois qu'un univers m'émeut avec force et je suis vraiment ravie de ne pas avoir fait traîner ce roman plus longtemps dans ma pile à lire. Cette petite nouveauté dans les derniers romans parus avant les fêtes est un vrai régal ! Je vous le recommande chaudement.

Ma petite note : 



===>


2 commentaires:

  1. Ce livre a l'air très sympa :) Je note pour noël prochain ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il l'est, mais tu peux même le lire en janvier ou février vu que ça ne se passe pas à Noel justement.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...