mercredi 6 mars 2019

¤ Le secret de la montagne noire, Tome 2 : La promesse de cristal, de Bruno Combes ¤

Résumé :
Tess vient de découvrir qu'elle est le fruit d'une liaison passionnée entre sa mère et un certain Nathan, un musicien qui a fui aux Etats-Unis et que l'on dit mort. Mais voilà qu'il réapparaît, bien décidé à livrer à sa fille sa version des faits.
Tess va découvrir que le mystère qui entoure sa naissance est loin d'être éclairci.

Editeur : Michel Lafon
- Paru le : 10 janvier 2019
Pages : 441


Mon avis :
Je n'ai pas attendu très longtemps avant de me jeter sur cette suite et fin dont le premier tome m'avait énormément plu ! Chose que j'ai bien faite, car je me suis une fois de plus régalé, emportée dans les tumultes de ces secrets de famille…

J'ai donc eu le grand plaisir de retrouver Tess, cette jeune femme tout juste majeure que j'ai tant apprécié suivre auparavant. Quelques semaines ont passé depuis, mais c'est comme si je ne l'avais pas quittée. Elle paraît plus apaisée, plus sereine en poursuivant son train-train quotidien dans la bergerie située au-dessus de chez ses parents, à l'abri des regards dans les bras aimant de son amoureux. Pourtant, elle reste ferme et décide de se rendre au concert que donne Nathan, ce père dont elle a appris l'existence seulement quelques semaines auparavant puis ensuite le décès pour finalement se rendre compte que les mensonges font encore loi au sein de sa famille. C'est sans aucun doute la grande rencontre de sa vie, elle reste forte et insiste pour y aller seule, ce qui va indéniablement ouvrir la boîte de Pandore refermée il y a si longtemps…

Happée dès le début, j'ai su sans l'ombre d'un doute que j'avais fait le bon choix en ne le faisant pas attendre trop longtemps ce tome-là. Parce qu’il faut bien le reconnaître, on peut vite perdre le fil avec le nombre de personnages qui gravitent autour de notre héroïne dans cette histoire. J'étais très curieuse de découvrir le fin mot de ce roman et j'étais sûre que Bruno Combes allait nous livrer un autre regard sur la méchante « mamé » qui n'est autre que la grand-mère de Tess, et j'avoue que ce que j'y ai découvert est assez captivant. Ce fut assez long et périlleux pour avoir enfin sa version à elle, mais dieu que c'était bien mené, avec la dose d'addiction parfaite pour ne pas lâcher le roman avec désinvolture.

J'ai pris tout d'abord beaucoup de plaisir à retrouver mes marques auprès de Tess et de cet univers si riche. Puis la curiosité a pris le pas. On la suit dans sa relation naissante mais tellement puissante avec Leopold, les confidences et la légèreté de sa relation avec sa meilleure amie qui n'est autre que sa cousine en réalité. Les petits tracas du quotidien, sa passion pour la musique où on a droit à un flash-back du « comment tout cela a commencé », vraiment très touchant. Et dans ce tumulte, Tess, en amie fidèle, n'a pas oublié Clotilde qui a été là pour elle l'hiver dernier, cette sœur si aimante de l'abbaye de La Bourboule. Un lien fort les unit et j'ai adoré la retrouver également.

Puis il y a le cœur du problème : sa famille ! Celle-là même qui a menti, trahi, préservé d'innombrables mensonges à commencer par ce père si bohème et encore un peu adolescent par certains côtés. Ils sont tous aux petits soins pour elle depuis que le grand secret fut dévoilé, oui mais seulement cela ne suffit pas, elle cherche à comprendre ce qui a poussé son père biologique à partir et ses brèves explications ne la convainquent pas du tout. Je dois dire que la manière dont tout cela est tourné fait franchement froid dans le dos, car derrière toute cette douleur et ces manipulations se cache quelque chose de pourtant assez simple où l'amour est au cœur de chacun de nous. L'amour fait des ravages et la haine n'est jamais loin derrière.

En résumé, j'ai passé un moment de lecture passionnant, captivant, prenant, addictif au possible et terriblement poignant ! Certains actes sont difficiles voire impossibles à pardonner et j'étais une fois de plus en admiration devant Tess qui a su trouver le courage, sans une once d'hésitation, de pardonner tout simplement et d'aller de l'avant malgré la douleur. J'ai adoré y découvrir le fin mot de l'histoire même s'il faut passer par la souffrance, les tracas du quotidien et les petites brouilles du cœur, mais quand en plus la santé s'en mêle on a droit à un roman riche en émotion dont il est difficile de ressortir indemne.
Je vous recommande chaudement ce roman haut en couleur.

Ma petite note : 

Mon avis sur le premier tome (qui fut un gros coup de cœur !) :





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...