¤ Mes derniers avis ¤

¤ Mes derniers avis ¤


¤ CONCOURS ¤ 


mercredi 6 février 2019

¤ Laisse tomber la neige !, de Cécile Chomin ¤


Résumé :
Le jour où tout à commencer ? Celui où je me suis embourbée dans la neige, en pleine nuit, à 600 km de Paris, après avoir été plaquée devant l'autel. La Reine des neiges, c'était moi, version robe e lambeaux et pieds gelés. C'est là que j'ai cru voir un grizzly. Un plantigrade genre Chabal, debout sur ses pattes arrières et plein de poils, qui a rugi : "Qu'est-ce que vous faites sur ma propriété ?" Hourra ! il y avait un habitant dans ce coin perdu. J'ai avisé la propriété : en fait, c'était un vieux chalet. Mais si je ne voulais pas mourir de froid, j'avais intérêt à convaincre l'autochtone de m'héberger pour la nuit...





Editeur : J'ai Lu (pour Elle)
- Paru le : 7 Novembre 2018
- Collection : Lj
Pages : 318


Mon avis :
Je remercie les Editions J'ai Lu pour l'envoi de ce roman qui m'a permis de m'évader un peu entourée de toute cette neige, à défaut malheureusement d'en avoir chez moi. J'ai également vu là l'occasion de découvrir la plume de cette auteure dont j'entends beaucoup de bien et le moins que je puisse, dire c'est que cette rencontre fut aussi drôle que pétillante.

Nous suivons Claire, jeune femme forte et indépendante et surtout très plaquée devant l'autel le jour de son mariage. Il semblerait qu'elle ait un don pour se mettre dans de drôles de situations, y compris trouver le moyen de s'embourber dans un champ qui appartient à l'homme le plus grand, musclé et séduisant qu'elle ait jamais vu. J'exagère un peu peut-être, mais dans ce coin paumé où bien sûr le réseau coupe au pire moment, avouons que c'est peu commun de tomber sur un tel spécimen. Ledit homme, Grizzly, s'avère être un ancien joueur de hockey professionnel qui se retrouve là bien malgré lui : une blessure, un décès familial et le voilà de retour au pays. Entre ces montagnes, le calme de l'atmosphère et son isolement un peu forcé dans le chalet de son enfance, le voilà interrompu par cette petite tornade blonde au caractère bien trempé. Leur rencontre, aussi drôle qu'inattendue, va leur faire suivre un chemin dont ils étaient loin de se douter…

J'ai été conquise après seulement quelques pages, le temps d'apprivoiser un peu l'héroïne que j'ai, honte à moi, d'emblée qualifiée de « gourdasse », et pourtant il s'avère que c'est loin d'être le cas. Une fois mes quelques a priori passés, je peux clairement dire que c'est la première fois que j'éclate ouvertement de rire avec un livre ! C'est la première fois que le sourire aux lèvres reste aussi longtemps plaqué sur mon visage seulement en lisant. Un roman pétillant, qui plus est avec des notes d'humour à répétition et des joutes verbales entre Hugo (parce que oui, finalement, le géant a un prénom) et Claire sont tout simplement exquises à souhait ! Dès que je reposais le livre je n'avais qu'une envie, me replonger dedans pour découvrir de quelle manière elle allait encore le bousculer pour faire avancer son affaire.

°•°• - Je ne suis pas votre morceau de sucre ! Vous l'avez laissé aux Etats-Unis, votre sucre, OK ? Moi, je suis du sel, ou mieux ! du poivre. Enfin un bon gros condiment bien piquant et pas fragile, et doux comme le sucre, OK ?
- OK. Je peux vous appeler pepper alors ? •°•°

Dès lors une addiction certaine s'est créée et plus j'avançais plus j'étais avide de savoir ce qui allait se passer. L'auteure n'emprunte pas si facilement le chemin de la facilité, elle laisse le temps au temps bien que seulement quelques semaines transformées bien vite en mois suffisent pour qu'un rapprochement plus que significatif se forme entre eux. Avec la fougue, l'envie de se sentir utile et un sens de l'organisation exceptionnel, Claire va remuer un peu ce chalet pour en faire quelque chose de vraiment confortable et accueillant et enfin faire revivre cette maison d'hôtes dont Hugo va devoir s'occuper après son départ. Car il est bien évident qu'elle a sa vie à Paris et que cette bulle dans laquelle ils vivent ne peut durer éternellement. J'ai trouvé l'idée un peu déjà vue, mais pourtant l'histoire fonctionne à merveille, on se prête au jeu assez facilement.

L'ambiance très douillette et cocooning de ce roman en fait sa force bien évidemment, le cadre dans lequel évoluent nos deux héros également et j'ai beaucoup aimé les suivre ainsi. Le titre de ce roman prend tout son sens à un certain moment et les étoiles dans les yeux me sont apparues instinctivement. Le côté station de ski et petit village où tout le monde se connaît marche toujours avec moi, mais j'avoue que là je me suis sentie très proche d'eux sans que j'en comprenne vraiment la raison. Sans doute parce que la plume de l'auteure a su m'emporter indubitablement dans son monde. En revanche, là encore on est plus dans un roman hivernal, Noël et les fêtes de fin d'année ne sont que très brièvement abordés, ce que je déplore un peu. Quoi qu'il en soit, je peux dire que je l'ai lu à point nommé finalement.

°•°• ...Même avec le meilleur appareil tu ne reproduiras jamais ce que tu ressens, là, maintenant. La fraîcheur de ta respiration, le rouge sur tes joues, les poumons en feu d'avoir chaud de l'intérieur et d'aspirer de l'air si froid. C'est ça, la vraie vie. Ce sentiment de bien-être après avoir fait un peu de sport et de voir ce paysage à couper le souffle. Ces reflets, ces couleurs, la teinte que prend le lac au lever du soleil, le silence de la forêt tout autour... Enregistre Claire. La meilleure photo, c'est ta mémoire. •°•°

En résumé, j'ai passé un délicieux moment dans cet univers si charmant et un brin glacial. La chair de poule m'est apparue certaines fois, c'est pour dire à quel point j'étais pleinement dedans. Les fous rires que j'ai pris seront sans conteste les meilleurs souvenirs que je garderai en tête quand je me rappellerai de ce roman. Le petit coup de cœur n'était pas bien loin, certaines petites choses comme la plastique parfaite de l'héroïne par exemple m'ont légèrement agacée, un peu de réalisme que diable ! Cela étant dit, ce ne sont vraiment que des détails, presque des broutilles face à tout ce que j'ai aimé dans ce roman, dans cette histoire pas aussi prévisible que l'on peut le penser. La fin retient notre souffle le temps de quelques pages.
Quoi qu'il en soit, je vous recommande chaudement ce roman que, je suis sûre, vous saurez apprécier en cette période hivernale, bien calé sous un plaid avec un thé brûlant à disposition.

Ma petite note : 


Merci encore à eux :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...