mardi 11 février 2020

¤ Harper in winter, de Hannah Bennett ¤

Résumé :
Noël est ma période noire.
Je ne supporte pas les playlists de ma mère, sa bonne humeur exagérée et ses décorations pailletées. Elle prétend que je n'ai pas de cœur. Si, j'en ai un ! Et il est brisé en deux à cause de Declan et Josh. Moi qui croyais avoir tout vécu à Noël... c'est le choc quand la sonnette de la porte d'entrée retentit.
Surprise !

Editeur : Rageot
- Paru le : 10 Octobre 2018
Pages : 199


Mon avis :
Le titre m'a tout naturellement fait me tourner vers cette lecture jeunesse, mais de saison ! Et quoi de mieux pour affronter la fin des festivités de Noël que de retrouver Harper dans ce troisième tome ? Une héroïne qui ne cesse de m'étonner, mais surtout de me faire rire.

J'ai donc retrouvé Harper avec un plaisir non dissimulé afin de découvrir la suite de ses aventures, de ses choix amoureux cornéliens et de sa vie d'adolescente. Nous approchons donc de l'hiver, de ces nuits à rallonge, du froid qui s'installe doucement, mais aussi de Noël au grand dam de notre héroïne. Sa mère semble un peu gaga de cette fête-là et n'hésite pas à en faire profiter toute la maison avec sa playlist (que j'approuve à 100% au passage) et ses nombreuses décorations intérieures comme extérieures, ce qui entraîne la "rivalité" annuelle avec leur voisin d'en face qui n'est autre que son meilleur ami depuis l'enfance et associé. Quant à Harper, elle se voit contrainte de déambuler à travers toute cette oppression autour d'elle entre son frère, son grand-père et le petit ami de sa mère qui cohabitent dans son univers. Tout en tâchant de vivre sa vie d'adolescente du mieux qu'elle le peut entre sa nouvelle meilleure amie et son cœur qui balance toujours entre deux garçons…

Sincèrement je crois que c'est clairement l'humour à prendre au second degré, le sarcasme, ses réparties et la façon de penser de l'héroïne qui font que j'adore cette petite saga ! Car l'histoire en elle-même reste vraiment simple et se lit malheureusement terriblement vite, vingt-quatre heures plus tard je tournais la dernière page. Mais il y a un petit quelque chose qui fait que je m'identifie énormément à Harper pour son esprit vif et son humour que je ne me lasse pas de relever à chaque fois. Je pouffe de rire toutes les deux pages et cela fait un bien fou. On sent vraiment que l'autrice y va tout naturellement, rien n'est forcé et les répliques et références parfois très imagées coulent toutes seules.

Concernant l'ambiance, je n'avais pas fait attention que Noël serait de la partie, pensant clore cette jolie période avec un trait d'humour tout en restant en hiver. Mais ce n'est pas grave, car bien que nous soyons sur un roman jeunesse, on est loin de suivre une jeune femme qui s'en préoccupe et c'est assez rafraîchissant je dois bien l'admettre. D'autant plus qu'elle a mieux à penser, ses premiers béguins commencent à envahir peu à peu son esprit, elle, l'intello de service. Même si je n'ai pas été totalement conquise par son choix de prime abord, la fin rehausse un peu le tout et je me demande bien à quoi tout cela va aboutir. Je sens tout de même la frustration venir dans le prochain tome, une simple intuition.

Cela étant dit, j'ai un peu moins aimé un certain moment de l'histoire où une autre partie de sa famille s'invite sans ménagement à la fête. Je m'en serais bien passé, car par pure fidélité et soutien à la mère de Harper je me devais de ne pas trop l'apprécier. Et pourtant après la surprise passée, tout se déroule une fois de plus avec beaucoup d'humour, de réflexions bien senties qui appuient là où ça fait mal avec en prime toujours un public non désiré dans les parages. Ce qui au départ ne m’emballait pas vraiment s'est avéré être une belle surprise finalement, car leur venue apporte une touche de fraîcheur au roman ainsi qu'une certaine profondeur également, car cela nous prépare tout doucement à ce qui va suivre dans le prochain et dernier tome.

En somme, j'ai passé un très agréablement moment aux côtés de Harper, de son univers décalé et décadent, de sa famille totalement déjantée où tout le monde y va de sa propre personnalité farfelue pour faire de cette atmosphère un joli mélange où l'on se sent bien. Je suis impatiente de la retrouver même si c'est pour une toute dernière fois, j'ai hâte de voir comme tout cela va finir, tout en étant bien consciente que nous sommes là sur une petite tranche de vie. Mais haute en couleur il faut bien l'admettre. Je me suis beaucoup attachée à elle, alors même que je ne la retrouve que pour une très courte durée à chaque fois, tant les livres se lisent (trop) vite. Presque comme une nouvelle finalement, mais où il se passerait beaucoup plus de choses. Je vous recommande cette saga les yeux fermés, fous rires garantis à la clé !

Ma petite note : 

Mon avis sur les deux premiers tomes :


 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...